Connexion
/ Inscription
Mon espace

Collecte : la nervosité des marchés profite aux fonds monétaires

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’industrie de la gestion d’actifs a connu son plus faible niveau de collecte depuis août 2013, selon les données Morningstar.

La volatilité des marchés a limité la collecte des fonds en Europe à 7,22 Mds€ au cours du mois d’octobre, soit le plus faible niveau depuis août 2013, selon la dernière analyse de Morningstar.

Les fonds actions ont connu une décollecte de 5,59 Mds€, le niveau le plus élevé depuis juin 2013 (lors d’un précédent épisode de volatilité provoqué par l’annonce du « tapering » de la Fed). Cette décollecte s’explique principalement par les inquiétudes des investisseurs quant aux risques de stagnation et de déflation en Europe.
La différence de comportements entre gestion active et passive est une autre caractéristique importante du mois d’octobre. Les ETF investis en actions ont récolté 3,89 Mds€, les fonds indiciels ont reçu 2,88 Mds€  tandis que les fonds mutuels gérés de manière active ont subi 8,46 Mds€ de décollecte.

La collecte des fonds d’allocation a atteint 8,58 Mds€ sur le mois, et les fonds obligataires ont reçu pour leur part 6,13 Mds€. S’ils sont positifs, ces flux restent modestes par rapport aux précédentes années.

Autre élément caractéristique du mois : l’envolée des flux vers les fonds monétaires, qui ont bondi à 26,97 Mds€, dont près d’un tiers ont concerné des fonds monétaires domiciliés en France – ce qui marque une rupture nette avec l’évolution des mois précédents où le marché français témoignait plutôt d’un mouvement de décollecte sur la catégorie.

Consulter l’intégralité du rapport
http://www.elabs3.com/content/669516/Morningstar%20Direct%20Asset%20Flows%20Commentary.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation