Connexion
/ Inscription
Mon espace

[ISF 2/3] Arbitrer des actifs « ISFables » vers des actifs exonérés

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Par Marie Pérardelle, Directeur de l’Ingénierie patrimoniale - Primonial

Au regard de l’ISF, il existe trois catégories de biens : les biens imposables en intégralité, les biens exonérés partiellement et les biens totalement exonérés. Il peut donc être judicieux de transformer un actif dont la valeur entre pleinement dans l’assiette de l’ISF en un actif exonéré d’ISF :Pour sortir du seuil de déclenchement de l’ISF fixé à 1.300.000 € ou pour baisser d’une ou plusieurs tranches d’imposition à l’ISF.

Pour autant, en contrepartie de l’exonération ISF, des conditions de conservation et d’inaliénabilité sont souvent imposées.

Il est donc prudent de réaliser ces arbitrages uniquement sur la partie du patrimoine non nécessaire à moyen terme.

Quelques investissements porteurs pour ces arbitrages :

Investir dans l’art : Les œuvres d’art, même si depuis quelques années les pouvoirs publics souhaitent le remettre en cause, sont totalement exonérés d’ISF.

Investir dans les bois et forêts : Lorsqu’ils ne constituent pas l’outil professionnel, les bois, les forêts et les parts de Groupement Foncier Forestiers (GFF) sont exonérés d’ISF à hauteur de 75% de leur valeur.

Investir dans la nue-propriété de parts de SCPI : Seuls les pleins propriétaires ou les usufruitiers sont redevables de l’ISF sur la valeur en pleine propriété des biens qu’ils détiennent. Dès lors qu’une personne est nue-propriétaire d’un bien (quelle que soit la nature du bien : immobilier, valeurs mobilières, contrat de capitalisation, SCPI), elle ne doit pas faire figurer le bien dans sa déclaration d’ISF.

Placer son épargne-retraite SUR un PERP et/ou un MADELIN : Les contrats PERP et MADELIN étant non rachetables jusqu’au jour du départ en retraite (sauf cas de déblocage exceptionnel anticipé), ils n’ont pas de valeur de rachat au sens de l’ISF. Ils sont donc exonérés. Les sommes investies sur ces supports sortent donc de l’assiette ISF du contribuable. 

Cet article fait partie d'une série de trois, consacrée à l'ISF.

Source : primonial.com

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...