Connexion
/ Inscription
Mon espace

Embellie sur le marché de l’investissement immobilier,…

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

… mais situation contrastée sur les marchés locatifs.

Pour le 16ème Baromètre IPD de l’investissement immobilier français en partenariat avec Crédit Foncier Immobilier, MSCI sonde les plus grandes sociétés d’investissement présentes en France sur leurs anticipations relatives aux grandes tendances du marché immobilier.

1/ Sur le marché de l’investissement immobilier, l’optimisme est désormais au rendez-vous.
- Le volume global de l’investissement s’élèverait à 16,9 Mds€ en 2014 (contre 15 en 2013, soit +13%) et atteindrait 17,3 Mds€ en 2015.
- En 2014, les acteurs les plus actifs sur le marché de l’investissement sont les SCPI et OPCI Retail devant les compagnies d’assurance, traditionnellement les plus actives.
- La majorité des sondés estime que les taux de rendement sur Paris-QCA (Quartier Central des Affaires) auront atteint leur point bas en 2014 (en dessous du seuil des 4%). En 2015, ces taux devraient rester stables.
- Les bureaux restent le produit privilégié à l’achat (60% des investisseurs). Cependant, l’investissement en bureaux sur Paris-QCA a été délaissé en 2014 en raison de la flambée des prix et la rareté des produits de bureaux de qualité (dits actifs core). Phénomène de vases communicants, la 1ère couronne et la proche périphérie parisienne, qui offrent des produits plus récents, bien desservis par les transports avec des rendements plus attractifs, tirent leur épingle du jeu : 37% des intentions d’achat des investisseurs portent sur ces zones géographiques (contre 9% pour Paris-QCA).


2/ Sur le marché locatif des bureaux en Ile de France
Le panel estime la demande placée à 2 millions de m² en 2014 (+8% par rapport à 2013). Il ne prévoit pas de nette amélioration en 2015 avec 2,09 millions de m². Ces chiffres restent en dessous du niveau de la demande placée de 2,4 millions de m² atteint en 2012.
Par ailleurs, les panélistes estiment que les mesures d’accompagnement octroyées lors d’une prise à bail ou d’une renégociation restent à un niveau historiquement élevé : le différentiel entre loyer de présentation et loyer réel est ainsi compris entre 12 % et 30 % dans Paris.


3/ Sur le marché des centres commerciaux
41% des panélistes estiment que leur fréquentation baissera en 2015, contre 24% qui espèrent une hausse.


4/ Sur le marché de la logistique
56% des panélistes envisagent une stabilisation de la demande placée en 2014, voire une baisse pour 38% d’entre eux. Ils sont en revanche plus optimistes pour 2015 : 56% estiment que la demande placée des entrepôts en France augmentera et 38% penchent pour une stabilisation.


Téléchargez l’étude intégrale
http://creditfoncier.com/barometre-investissement-immobilier-francais-decembre-2014/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...