Connexion
/ Inscription
Mon espace

Défaillances historiques d’entreprises en France

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Euler Hermes, leader mondial en assurance-crédit, livre un état des lieux des défaillances d’entreprise en France en 2014.  


1/ La trop faible croissance en France ne permet pas encore une stabilisation des défaillances

Avec + 0,4%, la France affiche un taux de croissance inférieur à 1% pour la 3ème année consécutive - du jamais vu depuis l’après-guerre. La consommation des ménages reste atone et l’investissement se contracte depuis mi 2011. Une légère amélioration est cependant attendue en 2015. La croissance serait de +0,8%, notamment grâce à un rebond mécanique de l’investissement des entreprises et un léger regain de dynamisme du commerce extérieur, reposant essentiellement sur un scénario de baisse durable de l’euro.

Pour autant, cette éclaircie ne sera pas suffisante pour inverser l’évolution des défaillances : les observations sur une longue période montrent qu’il faut en moyenne +1,7% de croissance du PIB pour enclencher un véritable reflux des défaillances. Ainsi, les défaillances continueront d’augmenter en 2014 (+1%) et atteindront même un nouveau record en volume, dépassant les sommets de la crise : 63 400 défaillances attendues en 2014 et également en 2015, contre 62 714 en 2009. 


2) La sinistralité sur les grandes entreprises reste élevée

Les PME (CA entre 250 000 et 2 M€) restent soumises à une forte hausse des défaillances :

+3,7% en 2014, 

+7,2% en 2013, et

+6,4% en 2012.

Elles représentent 21% des défaillances en France – soit plus de 13 000 entreprises par an. Une amélioration s’amorçait début 2014 pour les plus grandes entreprises (plus de 15 M€ de CA), mais les défaillances repartent à la hausse depuis le printemps. Sur les 12 derniers mois (à fin septembre), plus de 180 grandes entreprises ont fait défaut, un volume toujours très élevé et en augmentation régulière depuis dix ans.

3) Une région française sur deux connait une hausse des défaillances sur les 12 derniers mois.

Les défaillances connaissent en 2014 une hausse supérieure à 1% dans la moitié des régions, avec une progression supérieure à +6% dans trois d’entre-elles : Corse, Haute-Normandie et Limousin. Globalement, les défaillances restent très élevées en volume sur l’ensemble du territoire, y compris dans les régions où la tendance est plus favorable. Ainsi, si la Picardie affiche une baisse des défaillances de -7% sur les 12 derniers mois, elle enregistre un niveau de sinistralité d’entreprises supérieur de 12% à celui de 2009, dernier pic observé. Au total, quinze régions continuent d’afficher des volumes de défaillances supérieurs à ceux de 2009, avec un bilan particulièrement défavorable en Haute-Normandie (+24%) et en Champagne Ardenne (+11%).

Ce phénomène atteint aussi la région Ile-de-France (+2,5% sur les 12 derniers mois) qui n’est plus épargnée par la poussée des défaillances. La région a su cependant le mieux contenir le nombre de défaillances depuis la crise (-7,6% depuis 2009) – même si elle concentre toujours près d’une faillite sur cinq.


4) La quasi-totalité des secteurs connait une situation dégradée

Plusieurs secteurs affichent des défaillances en léger repli sur les 12 derniers mois. Cependant, en dehors du commerce de gros qui enregistre une baisse tendancielle depuis dix ans, les autres secteurs connaissent en réalité une dégradation : les volumes de défaillances avoisinent les points hauts observés depuis 2000, notamment pour le commerce de détail. L’hébergement et restauration, ainsi que la construction connaissent même un rebond préoccupant des défaillances en 2014.


5) L’entrée d’une entreprise en procédure collective laisse peu d’issues favorables

Sur la période 2006-2011, plus de 70% des entreprises entrées en redressement judiciaire suite à de premières difficultés ont finalement subi une liquidation judiciaire.

De même, 40% des procédures de sauvegarde ont fini en liquidation, avec ou sans passage par un redressement judiciaire. Autrement dit, l’entrée en procédure collective d’une entreprise se solde en fin de parcours par une liquidation dans près de neuf cas sur 10, un ratio qui demeure aujourd’hui plus élevé qu’avant la crise.

Accéder à l’intégralité du rapport
http://www.eulerhermes.fr/mediacenter/actualites/Pages/defaillances-entreprises-france-2014.aspx

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...