Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les rendez-vous Anacofi de cette fin d'année

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

1er rendez-vous

Le 3 décembre 2014 à Bruxelles la FECIF, présidée par David Charlet, organise le Conférence « Régulation : impact sur les conseillers et consommateurs ».

Pour cette première, les représentants de nos professionnels sont heureux d’accueillir à leur tribune des représentants de l’EIOPA (Autorité de l’assurance et des solutions retraite Européenne), de l’ECON (Commission des Finance du Parlement Européen) et de Better Finance for All (Consommateurs / épargnants). Ils interviendront aux côtés d’une douzaine de Présidents d’associations professionnelles de presque autant de pays.

Plus d’information sur cet événement : c.lionnet@anacofi.asso.fr

 

2ème rendez-vous 

Le 17 décembre 2014, David Charlet, Président de l’Anacofi et de la FECIF, animera le diner débat  de fin d’année à l’Hôtel Millennium Paris Opéra, autour du thème « Quels effets les évolutions réglementaires en cours auront-elles sur les professionnels et les épargnants /investisseurs? ». Points développés ci-dessous.

Cet événement réunira 2 autres Présidents français d’organisations européennes de l’univers patrimonial : Jean Berthon, Président de Better Finance For All (association de consommateurs) et Christian Dargnat, Président de l’EFAMA (association professionnelle des Sociétés de Gestion).

1/ Réglementation / négociations

Comme toutes les organisations comparables, nous sommes très inquiets des effets que provoquera la Loi Hamon qui oblige la communication aux salariés de la volonté de vendre l’entreprise. Ni la logique, ni les modalités ne conviennent aux organisations d’entreprises et d’entrepreneurs. Il est très surprenant que ce simple fait ne choque ni le législateur ni l’exécutif.

Nous ne doutons pas de la volonté du gouvernement, mais notons l’énormité de l’écart qui se creuse entre la conception de l’entreprise des uns et la réalité vécue par les autres. Pour la première fois un courrier envoyé directement au Ministre de l’Economie et l’interpelant sur certains sujets est resté sans réponse.
Nous continuons à envoyer des messages à Bruxelles et dans les différents Ministères français qui nous intéressent. Des contacts ont notamment été pris ou repris avec le logement et des secrétariats d’Etat.
Si sur les Directives majeures, nous parvenons à avoir des succès relatifs, nous déplorons cependant que sur certains dossiers, plus nationaux, nos professionnels (ni nous ni les autres) ne soient pas entendus ou exclusivement quand les choses vont mal.

S’il faut un exemple de situation surprenante, citons entre autre, le fait qu’actuellement membre de la Commission créée à Bruxelles en vue de la mise en place d’une réglementation européenne du Crowdfunding (Commission qui ne compte que 2 français), l’Anacofi est totalement négligée par Bercy. Nous y sommes pourtant au titre du travail réalisé, de nos experts et de notre position et sommes, à ce titre, lancés dans une consultation à l’échelle du Continent. Encore une fois, Bercy, notre Ministère de tutelle qui ne peut nous méconnaitre, organise en Décembre des assises du Crowdfunding et ne nous invite même pas, pas plus que certains de nos amis spécialistes du sujet, alors qu’il met en avant nombre d’autres personnes, peut-être moins évidemment concernées et impliquées depuis le début. Faut-il encore s’étonner, dans ces conditions, de l’évolution compliquée de certains dossiers ?
Notre action au service des entreprises, des investisseurs et plus généralement de la société est continue et indéniable, nos relais et amis nombreux. Nous sommes probablement la plus importante des organisations comparables d’Europe et notre Président est complétement à l’intérieur du système, puisque membre de différents organes consultatifs, ce qui n’était jamais arrivé dans l’histoire de nos métiers. Il est clair cependant que l’exécutif actuel ne profite pas assez de ce que nous pouvons apporter. S’il ne piétinait pas, cela n’aurait aucune conséquence mais, est-ce bien le cas ?


2/ Réglementation et Organisation Métier

Au début du mois d’octobre, nous avons rendu public notre Livret Réglementaire, le plus complet de tous les documents comparables sur nos métiers et leurs obligations. Il permet aussi bien aux professionnels qu’aux consommateurs, de bénéficier de la mise en place de services de qualité et de ce fait d’une meilleure protection.
Ainsi s’achève la mise à niveau de nos documentations, en attendant que la renégociation de l’accord qui nous lie à l’AMF ne se termine. La nouvelle mouture de notre dossier d’agrément est maintenant déposée. Elle comprend plus de 270 pages qui détaillent nos conditions de fonctionnement et d’agrément, formation, suivi et sanction des entreprises.
Nous espérons pouvoir mettre en œuvre les nombreuses évolutions que nous proposons et qui devraient satisfaire toutes les parties prenantes, d’ici début 2015.


3/ Projet d’invitation des autres associations professionnelles

Nous notons avec satisfaction que l’ambiance entre les associations professionnelles de nos professions est devenue satisfaisante et que les actions en commun parviennent parfois à des résultats intéressants.
Dans le prolongement d’échanges de notre Président avec certains de ses pairs, nous allons proposer aux autres organisations professionnelles de notre Univers de nous retrouver chaque trimestre, afin de nous concerter autant que cela nous semblera utile. Nous attendrons de connaitre la teneur du texte de l’ESMA et la confirmation des timings de la Directive MIFid pour fixer la date de notre invitation et proposerons un système de rencontres planifiées chez les uns et les autres.



4/ En Bref

- Suite à l’action de l’Anacofi au Conseil d’Etat, un article des statuts de l’Orias a été invalidé.

- Lancement de la Commission de suivi / surveillance du marché « loueur en meublé». Après déjà 2 réunions, le travail d’identification des opérateurs, de construction des documents d’audition et de listing des grandes caractéristiques de ces montages a commencé.

- FECIF – à la demande du Président, lancement d’un travail d’identification clair et simple des réalités des professions et organisations de notre sphère.

- Annulation d’une préparation au Master 2 du CETFI suite à ce qui semble être des difficultés internes à l’Université d’Aix Marseille. Le manque de forme et d’effort de l’université est déplorable. L’Université de Toulouse offre en urgence une solution à nos membres et une Ecole Supérieure Marseillaise, travaille elle, avec nous, à de nouvelles offres certifiantes.

- Semaine d’animation de la région Antilles en cours.

- Les Conférences de l’Entreprise à Marseille en novembre puis à Bordeaux en Janvier avant Rennes en février / mars et probablement Nice au second trimestre de 2015.

http://www.anacofi.asso.fr/fr

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Linxea propose une nouvelle gestion pilotée 100% ETF en partenariat avec Yomoni

Linxea étoffe son offre avec une nouvelle gestion pilotée 100% ETF et fonds indiciels. En partenariat avec Yomoni, société de gestion de portefeuille française 100% digitale, Linxea propose avec l'assureur Spirica, un mandat de gestion 100% ETF sur ses contrats d'assurance vie Linxea Spirit et de capitalisation Linxea Spirit Capitalisation. Les ETF un marché́ en pleine croissance 10% des clients Linxea ont déjà choisi des ETF comme supports en unités de compte au sein de leurs...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
L’Autorité des marchés financiers dévoile ses priorités pour 2019

A l'occasion de ses vœux à la presse, Robert Ophèle, le Président de l'AMF, a appelé à un sursaut en faveur d'une plus grande intégration européenne à l'approche du Brexit et des élections européennes, pour assurer une Union des marchés de capitaux forte et compétitive. Après une année 2018 décevante, la sortie programmée du Royaume-Uni et le rendez-vous des élections européennes au printemps 2019 constituent un tournant pour l'Union européenne. Résolue à s'engager pour une Europe à 27 forte,...