Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Agenda] Quelle est la meilleure solution pour mamie ?

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Parmi les 15 millions de Français de plus de 60 ans, 8% sont dépendants. Des chiffres qui vont continuer à augmenter ces prochaines années : les plus de 60 ans seront plus de 20 millions en 2035. Face à ce constat, la question du logement est centrale, d’autant qu’il faut répondre à de multiples situations : retraités en bonne santé souhaitant conserver leur indépendance, perte d’autonomie temporaire, personnes âgées dépendantes…


Adapter son domicile

aux besoins du grand âge

Du 4 au 6 décembre, la tenue conjointe du Salon des services à la personne et de Solulo (Salon des Résidences seniors, Maison de retraite et Ehpad), dans un espace à taille humaine, permet de comparer et choisir la meilleure solution pour soi ou un proche âgé : rester à domicile soutenu par des intervenants des services à la personne ou chercher un nouveau domicile plus adapté.

90% des seniors préférent vivre le plus longtemps possible chez eux

Les services à la personne permettent aux seniors de rester plus longtemps à leur domicile et dans les meilleures conditions possibles. Les pouvoirs publics y voient d’ailleurs un moyen de limiter la croissance des coûts pour l’Etat (près de 50% des établissements pour personnes âgées sont des structures publiques).

Trouver des services qui favorisent le maintien à domicile

Entretien de la maison, livraison de courses, ménage ou encore assistance pour les actes de la vie quotidienne… Les seniors sont déjà grands consommateurs de services à la personne : 36% des plus de 50 ans y ont recourt, dont près de 70% des 75 à 80 ans.

Plus les seniors avancent en âge, plus ils consomment ce type de services. Par exemple, pour les particuliers-employeurs : 57,7 heures par trimestre pour les 60-69 ans et 73 heures par trimestre pour les 70 ans et plus

Au Salon des services à la personne, seniors et aidants trouvent les solutions qui allègent leur quotidien et échangent avec des professionnels qui les informent sur les aides et avantages fiscaux, le CESU, le statut du particulier-employeur...

Main courante dans l’escalier, revêtement anti-dérapage, bon éclairage, confort thermique… seul 6% des logements sont adaptés aux personnes à l’autonomie réduite.

La Maison du Mieux Vivre, au cœur de Solulo et du Salon des services à la personne, regroupe des solutions qui permettent de sécuriser son domicile en fonction de chaque situation et de favoriser le maintien du lien social avec ses proches. Dans cet espace, les visiteurs profitent également de consultations individuelles et gratuites avec des architectes qui les aident à rendre leur logement plus adapté. 

Choisir et financer un nouveau logement plus adapté à ses besoins

Entre Résidences services, EHPA, EHPAD, Mapa, Mapad, foyers logement, établissements d’accueil temporaire… comment choisir ? Quels établissements sont conventionnés APA (Allocation personnalisée d’autonomie) ? Quel est l’âge moyen des résidents ? Est-il possible d’y avoir un animal de compagnie ?… L’offre est large et variée. Il est parfois complexe de comprendre les différences et de savoir quel est l’hébergement le mieux adapté à son besoin.


Quel type d’établissement choisir ?

Une étude de la DREES comptabilise 10 481 établissements d’hébergement pour personnes âgées offrant 719 810 places auxquels s’ajoutent 250 résidences seniors.

Les résidences seniors et foyers logement peuvent par exemple permettre aux seniors de rompre l’isolement, de vivre dans un logement plus adapté, de se rapprocher de leurs proches ou de s’installer près des commerces et transports publics pour simplifier leur quotidien.

De leur côté, les seniors dépendants peuvent se tourner vers un Ehpad. Pour choisir en toute connaissance de cause, les visiteurs de Solulo peuvent échanger avec les responsables des établissements présents. Les micro-conférences du salon apportent également des réponses à leurs questions. Au programme : 

  • Résidence-services : quelles particularités ?

  • Qu’est-ce qu’un EHPAD ?

  • Quand envisager l’entrée en établissement ?

  • Bien préparer l’entrée en établissement

Quitter son domicile pour un logement spécialisé est une étape souvent difficile, tant pour la personne concernée que pour son entourage. Les exposants de Solulo les accompagnent dans cette transition. Les proches trouvent soutiens et conseils auprès des intervenants du Village de l’Aide aux Aidants.


Commencer financer 

son nouvel hébergement ?

Le coût moyen mensuel d’un hébergement pour personne âgée varie selon le type d’établissement et son implantation :

  • 1 694€ en établissement public

  • 2 460€ en établissement privé non lucratif en Ile de France 

  • 1 833€ en établissement privé non lucratif en Province

La retraite moyenne mensuelle est de 1 100€ pour une femme et 1 600 € pour un homme. Malgré l’Aide pour l’autonomie dont peuvent bénéficier les personnes dépendantes, le reste à la charge du retraité est donc souvent conséquent.

Pour savoir comment financer son nouveau logement, Solulo propose aux seniors et à leurs aidants un programme de micro-conférences :

  • Une assurance dépendance, pourquoi faire ?

  • Tour d’horizon des aides sociales et fiscales pour soutenir le coût d’un hébergement

  • Comprendre les différences de coût d’un établissement à un autre

  • L’APA : pour qui, pour quoi, où la demander ?

     

Pour en savoir plus

A propos du Salon des services à la personne : la 8ème édition du Salon des services à la personne se déroule du 4 au 6 décembre, à Paris Porte de Versailles. Créé en 2007, ce salon est devenu l’événement national du secteur des services à la personne.

www.salon-services-personne.com


A propos de Solulo : Solulo est le Salon des Résidences seniors, Maisons de retraite et Ehpad. Pour sa 3ème édition, il se tient conjointement au Salon des services à la personne, du 4 au 6 décembre à Porte de Versailles, Paris.

www.solulo.com

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...