Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français tardent à transmettre leur patrimoine immobilier

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Selon l’étude Vousfinancer.com / SNPI* / IFOP sur « Le couple et l’achat immobilier », seuls 43% des Français ayant acquis un bien à deux semblent avoir anticipé les conséquences en cas de décès de l’un des partenaires.

Pour 1 Français sur 3, l’achat d’un bien immobilier est un acte plus engageant que la signature d’un contrat à durée indéterminé ou que le mariage ou le Pacs : si 67% des clients Vousfinancer.com achètent en couple, seuls 34% sont mariés, 9% pacsés et 24% en concubinage.

43% ayant acheté un bien immobilier en couple déclarent avoir déjà rédigé un testament pour protéger leur conjoint en cas de décès.

Les plus âgés sont parmi les plus nombreux à avoir entrepris cette démarche (53% âgées de 50 à 64 ans et 52% âgées de plus de 65 ans)

Les ménages les plus aisés (56% de ceux dont les revenus sont supérieurs à 4 000€), les Franciliens (50%) ou les couples n’ayant pas d’enfant (50%).

Si 57% des Français qui ont acheté à deux n’ont pas rédigé un testament, la moitié d’entre eux prévoit de le faire. « La signature du testament est particulièrement utile pour les couples en union libre, qui achètent en indivision, car en l'absence de testament, les héritiers du conjoint décédé pourront demander la vente du bien et le partage de sa valeur. Mieux vaut donc anticiper en faisant un testament qui permettra au survivant de pouvoir continuer à vivre dans le bien et d’hériter. Attention, il y aura tout de même des droits de succession alors que les couples pacsés ou mariés en sont exonérés… Le mieux est de demander conseil à un notaire afin de prendre les dispositions les mieux adaptées » conclut Alain Duffoux, président du Syndicat National des Professionnels Immobiliers.

Plus d’informations  Vousfinancer.com

*SNPI : Crée en 1960, le Syndicat National des Professionnels Immobiliers, présidé par Alain Duffoux depuis 1996, compte actuellement près de 9600 adhérents.  http://www.snpi.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire

Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire Sur le thème de l’Épargne Solidaire, la Maison de l’Épargne* lance du 18 février au 10 mai 2019 un appel aux candidatures pour son 2ème Concours d’Affiches ; destiné aux affichistes, dessinateurs et graphistes de notre temps. Le jury présidé par Gérard Auffray, est composé de : ➢ Gérard Auffray, Président Fondateur et mécène de la Maison de l’Epargne ➢ Patricia de Figueiredo, Rédactrice en Chef de Culture Papier ➢ Philippe Francq, dessinateur,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif

Au cours des douze semaines ayant précédé la mise à jour du 30 octobre dernier, notre sélection avait connu un trou d'air inhabituel. Grâce à un beau mois de janvier 2019, elle parvient à grappiller 0,4 %. Ce n'est pas spectaculaire, mais la période sous revue inclut une fin d'année 2018 calamiteuse. Si notre sélection de fonds de société de gestion entrepreneuriales s'est relativement bien comportée, c'est essentiellement à mettre au crédit de GemEquity. Le fonds s'est réveillé, dans le...