Connexion
/ Inscription
Mon espace

Sécurité, emploi et économie au cœur des préoccupations des français

ABONNÉS

Selon l’étude sur le moral des consommateurs de Nielsen*, au 3ème trimestre 2014, la confiance des consommateurs dans le monde a progressé d’un point par rapport au trimestre précédent et de deux points depuis le début de l'année.

Après une hausse lente mais régulière, l'indice s’établit désormais à 98 et dépasse le niveau d'avant la crise économique (94) depuis trois trimestres. La France enregistre, elle, une baisse d’1 point (59) mais la tendance est plutôt à la stabilisation ces 3 derniers trimestres.
A court terme, la confiance des consommateurs a augmenté de 4 points en Amérique du Nord à 107 et de 3 points au Moyen Orient/Afrique à 96.  La hausse est de 1 point en Europe à 78, comme en Asie Pacifique à 107 et en Amérique Latine à 91.

En Europe, la confiance a augmenté dans plus d’un pays sur deux, notamment
+1 point en Allemagne (97)
+3 points au Royaume-Uni (93)
+6 points en Suède (90), en Turquie et aux Pays-Bas (87).

En revanche,
- l’Italie enregistre une baisse de 4 points à 47,
- le Danemark de 2 points à 104.

L’emploi et la situation économique inquiètent toujours plus les Français

L'économie et la sécurité de l'emploi restent des préoccupations certes majeures pour les répondants à travers le monde, mais l’inquiétude diminue sur ces thèmes. Ainsi, 52% des consommateurs dans le monde pensent que les perspectives d’emploi seront bonnes ou excellentes au cours des 12 prochains mois, un sentiment en progression sur tous les continents sauf en Amérique Latine (- 8 points). Inversement, l’Amérique du Nord connaît la plus forte hausse avec une augmentation de 9 points en 12 mois.
En revanche, d’autres menaces se font plus présentes comme le terrorisme et la guerre, mais aussi l’équilibre entre vie privée et travail en Amérique du Nord et la santé en Asie-Pacifique.
En Europe, la sécurité de l'emploi reste la principale préoccupation pour les six prochains mois, mais l’inquiétude relative à la guerre a augmenté de 8 points : il s’agit désormais de la 1ère ou de la 2ème préoccupation pour 18% des Européens. Un score qui atteint 32% en Russie et 67% en Ukraine. Les craintes suscitées par le terrorisme ont progressé de 4 points, à 9% aujourd’hui.


44% des Français pensent que les perspectives d’emploi ne s’amélioreront pas dans l’année à venir.

Un score qui progresse encore par rapport au trimestre précédent (39%) et distance la moyenne Européenne (25%).
Pour Loïc Danel, Insight Manager chez Nielsen France, « Ce sont désormais 87% des consommateurs en France qui considèrent que le pays est en récession. Et pour 1 sur 3, la période actuelle est mauvaise pour acheter des biens & services. Mais tous les secteurs ne sont pas logés à la même enseigne. L’alimentaire, par exemple, fait preuve de résilience et montre des signes positifs tels qu’un appétit des consommateurs pour les nouveautés et les petits plaisirs du quotidien…». 

En effet, 61% des Français reconnaissent adapter leur comportement d’achat pour faire face aux contraintes budgétaires de leur foyer, et plus  que jamais, arbitrages et compromis font partie intégrante de la vie de tous les jours.

- moins de nouveaux vêtements (52% en France vs 55% en Europe),

- moins de sorties (54% en France vs 49% en Europe),

- des achats de marques alimentaires moins chères (44% en France vs 54% en Europe),

- des économies d‘énergie (47% en France vs 46% en Europe),

- le budget vacances et courts séjours réduit (35% en France vs 39% en Europe)…

 

*Accéder à l’intégralité de l’étude Nielsen :
http://www.nielseninsights.eu/articles/la-securite-de-l-emploi-et-l-economie-au-coeur-des-preoccupations-des-francais

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...