Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français et le logement : légère décrispation…

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

… mais toujours teintée de pessimisme


Extrait du Baromètre Nexity/Ipsos "Les Français et le logement"

Les Français trouvent qu’il est un peu moins difficile qu’en janvier 2014, de trouver un logement, surtout lorsque qu’il s’agit d’une location (54%, -10 points v/janvier 2013 et -17 points v/septembre 2012).
Cependant 50% des Français estiment que les choses vont rester sans changement. Ils sont plus nombreux à penser que la situation va se dégrader (27%) plutôt que s’améliorer (20%).
En conséquence, 6 Français sur 10 pensent que la génération de leurs enfants connaîtra une situation moins bonne en matière de logement.


Evolution des prix

Les Français sont moins nombreux à appréhender une hausse des prix à l’achat (56% dans le neuf, contre 66% il y a un an et 83% en septembre 2011), alors que l’indicateur reste stable concernant les prix à la location (73% dans le neuf, contre 72% en janvier et 77% il y a un an).


L’Etat peine à convaincre

Si l’accession à la propriété est jugée comme le meilleur moyen de favoriser la construction de logement, pour 52% des Français c’est à l’Etat d’en assurer le développement (+4 points v/janvier et +6 points v septembre 2013).
Pour la politique du logement en général, les Français sont davantage partagés : 38% penchent pour l’Etat comme niveau le plus efficace (+3 points v/Janvier) et 36% pour leur intercommunalité (-5 points).


Le soutien de la construction utile pour la reprise de la croissance

Les Français semblent avoir entendu le discours sur le rôle du logement et du bâtiment dans l’économie française :
- 84% pensent que le soutien à la construction est un moyen efficace pour résoudre la crise du logement,
- 90% qu’il est prioritaire et important pour préserver l’emploi dans le secteur du bâtiment (+4 points v/2012), et
- 79% pour favoriser la croissance française (+6 points v/2012).

Le plan de relance jugé peu efficace pour faire baisser les prix

Moins de 3 Français sur 10 reconnaissent à ce plan de relance un impact sur les prix à l’achat : seuls 24% estiment que l’élargissement du PTZ aura une influence sur les prix à l’achat dans le neuf. Les aménagements du dispositif Pinel ne semblent pas non plus les rassurer : seuls 31% d’entre eux pensent qu’il va induire une baisse des prix à la location.
En revanche, 52% considèrent que la réévaluation des critères d’accessibilité au PTZ favorisera la mise en chantier de nouveaux logements et 53% l’accès à la propriété.

Plus d’informations : www.nexity.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Investissement en immobilier d’entreprise : record(s) battu(s) !

Extrait du Bilan 2018 & Perspectives 2019 du marché français de l'investissement en immobilier d'entreprise publié par Knight Frank France La meilleure année de l'histoire Après un excellent 1e semestre, puis un net ralentissement au 3e trimestre, l'activité s'est de nouveau emballée au 4e trimestre. « Au terme d'une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2% au précédent record de 2007 », annonce Vincent Bollaert,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
L’immobilier de santé intéresse toujours les investisseurs

Bilan 2018 & Perspectives 2019 : retour aux sources et innovations rajeunissent le secteur ! Selon l'actualisation de l'étude de Cushman & Wakefield, les investisseurs continuent de s'intéresser à cette classe d'actifs dont l'avenir se dessine à l'aune du vieillissement inéluctable de la population, de l'accroissement de pathologies chroniques et plus prosaïquement d'un secteur de la santé dont les besoins sont croissants dans un environnement d'économie d'échelle et de maîtrise des coûts. Le...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...