Connexion
/ Inscription
Mon espace

Fonds Interne Dédié : de multiples avantages logés au sein de l’assurance-vie luxembourgeoise

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Pour les particuliers détenteurs d’un patrimoine financier conséquent, le Fonds Interne Dédié (FID), permet, grâce à l’intermédiaire d’un gestionnaire financier agréé par le Comité de Surveillance du Secteur Financier (CSSFL) luxembourgeois, d’accéder à des supports financiers plus pointus et divers que ceux auxquels l’assurance-vie classique donne accès, tels les titres non cotés, les actions et obligations cotées ou les SCPI.

Parallèlement, le FID présente l’intérêt de maîtriser l’imposition des revenus fonciers et des dividendes, et offre des avantages en matière successorale.

Pour les non-résidents, il permet de loger des poches immobilières au sein d’un contrat d’assurance vie, instrument non assujetti à l’ISF.


Par Didier Bujon, Directeur Général d’Equance

1/ Accéder à une gestion financière pointue dans une enveloppe d’assurance vie

Il existe 4 types de Fonds Internes Dédiés (types A, B, C, D) répertoriés du plus accessible au moins accessible en fonction de deux critères : le patrimoine global de l’assuré en valeurs mobilières et le montant de la prime investie. Ces FID sont régis par le Commissariat aux Assurances qui détermine, en fonction de ces deux critères, les supports sur lesquels l’épargnant a le droit d’investir.

Pour accéder aux FID de type C et D, qui offrent une plus grande latitude en matière financière, il faut détenir un minimum de 2,5 M€ en valeurs mobilières, assortis d’une prime investie de 250 000€ pour le type C et d’une prime investie de 2,5 millions unités pour le type D.

Ainsi, même si le seuil juridique pour accéder à un fonds interne dédié est fixé à 250 000€ (type A), l’intérêt économique de cette solution patrimoniale se concrétise réellement à partir de 700 000€ ou $. Car l’accès à ces différents actifs financiers qui offrent une très grande latitude en termes d’investissement, nécessite l’intervention d’un gestionnaire financier agréé en complément de l’assureur.

La marge de manœuvre financière est en effet différente en fonction de l’appétence supposée aux risques de l’investisseur : au niveau du FID de type D, la plupart des titres qui existent en matière financière sont ainsi accessibles sans limite ni contrainte. A titre d’exemple, le gestionnaire peut y loger des titres non cotés, des devises, des obligations en direct, des fonds immobiliers, des SCPI ou encore réaliser des couvertures.


2/ Maîtrise de son imposition : le premier niveau d’intérêt pour un investisseur

-  Imposition sur les dividendes et les revenus fonciers. Lorsqu’un investisseur détient des titres mobiliers en direct, il est fiscalisé sur ses dividendes, via son IR, dès que ceux-ci lui sont versés. Même schéma lorsqu’il détient de l’immobilier en direct et jouit de revenus fonciers : s’ajoutent à l’IR, en plus, les prélèvements sociaux.
En détenant ces mêmes titres via un Fonds Interne Dédié, logé dans un contrat d’assurance-vie luxembourgeois, c’est la fiscalité de l’assurance vie qui s’applique… L’investisseur ne sera donc imposé que lorsqu’il fera des retraits partiels ou clôturera son contrat, avec application des abattements en fonction de la durée de détention. L’investisseur maîtrise ainsi le timing de sa fiscalité.

- Titres de société non cotée ou cotée : un aspect successoral. Si un investisseur souhaite optimiser sa succession notamment la transmission d’un titre (coté ou non coté), et que ce titre n’a pas connu de forte plus-value (il y a en effet une cession en terme fiscal) alors, il peut y avoir un intérêt à les loger dans un FID au sein d’un contrat d’assurance-vie. Ce sera ainsi la fiscalité sur la succession de l’assurance vie qui s’appliquera en cas de décès de l’assuré.
L’assureur n’ayant pas vocation à être propriétaire et gérant d’une structure, il s’agit néanmoins d’éviter la cession de plus de 50% des actions d’un titre !


3/ Optimisation de l’ISF pour les non-résidents

Pour les non-résidents, l’autre intérêt d’un FID est lié à l’ISF assis sur les actifs Immobiliers. Contrairement à l’immobilier français (SCPI ou immobilier en direct), l’assurance-vie n’entre pas dans l’assiette de l’ISF pour les non-résidents. Ainsi, en intégrant de la pierre papier dans un contrat d’assurance-vie dédié, cette dernière bénéficie de la fiscalité des valeurs mobilières ou de l’assurance vie, beaucoup plus avantageuse pour un Non-Résident que celle attachée à l’immobilier français en termes d’ISF.
Attention, cette disposition ne concerne que les non-résidents ; les contrats d’assurance-vie des résidents français étant imposés à l’ISF.

http://www.equance.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Le Crédit Agricole lance « Trajectoires Patrimoine » : l’accès au conseil patrimonial, dès le 1er euro

En 3 ans, 2/3 des clients des Caisses régionales bénéficieront de ce conseil personnalisé, soit 14 millions de personnes. Le conseil réinventéLa démarche Trajectoires Patrimoine permet aux clients des Caisses régionales d'être accompagnés de façon globale, grâce à l'intégration des expertises financières et immobilières du groupe, et personnalisée par la co-construction de la proposition de valeur avec le conseiller. Une vision globale- de leur budget et de leur patrimoine : banque,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements 2019 : l’immobilier et le non coté privilégiés ?

Une analyse d'Olivier Grenon-Andrieu, Président d'Equance L'année 2018 a été marquée par un net repli des marchés actions. Ce phénomène vient rappeler aux investisseurs à quel point il est utile de diversifier ses placements sur d'autres classes d'actifs, en particulier l'immobilier et le non coté, qui peuvent offrir des rendements élevés et décorrélés des marchés financiers.  Beaucoup d'investisseurs ont eu du mal à faire fructifier leur épargne au cours de l'année passée. En cause : le...