Connexion
/ Inscription
Mon espace

Formation aux métiers de l’immobilier : à nouveaux enjeux, nouvelle école

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Il y a plus de 50 ans, la FNAIM s’est lancée dans la formation des agents immobiliers avant même la loi Hoguet de 1970 donnant son statut légal à la profession. En 2005, la FNAIM ouvrait l’Ecole Supérieure de l’Immobilier (ESI). Aujourd’hui, cette école s’agrandit et l’ESI déménage à Courbevoie au 20 ter Rue de Bezons : www.groupe-esi.fr

L’immobilier, poids lourd de l’économie : 6ème employeur avec 48 000 entreprises, dont environ 28 000 agences immobilières, représentant 170 000 emplois, un CA de 18 Mds€, soit 13% du PIB du Pays.
On assiste à une progression régulière du nombre de personnes exerçant dans la transaction, la gestion immobilière et l’administration de biens (location, copropriété), l’urbanisme, l’expertise, le diagnostic, le développement durable et l’environnement, etc. La formation de ces personnels est le gage de la qualité et de la productivité des métiers de l’immobilier. C’est l’une des contributions essentielles que les instances professionnelles apportent dans la relance du secteur immobilier engagée par le Gouvernement afin de retrouver de la croissance et de favoriser la création d’emplois.

La formation, vecteur d’emplois et de compétences

Aujourd’hui, plus de 30 000 salariés d’entreprises membres de la FNAIM (soit près de 10% du total des salariés du secteur) bénéficient chaque année d’une formation continue. Une entreprise sur cinq envoie au moins un de ses salariés se former ou se perfectionner. Dans loi ALUR du 24 mars 2014, figure l’obligation de formation pour tout professionnel exerçant dans l’immobilier, dirigeant ou collaborateur, salarié ou non. Tout nouvel entrant dans la profession devra suive un stage pour connaître les fondamentaux du métier qu'il a choisi.
De nouveaux métiers font également leur apparition : conseiller relation client ; animateur syndic en ligne ; spécialiste du marketing relationnel et des nouveaux outils ; spécialiste du domaine énergétique et environnement ; etc. Par la qualité de sa formation basée sur l’alternance, l’ESI s’impose avec un taux de placement dans l’emploi de 100%.

En 2002, la FNAIM lançait le projet de créer une école dédiée aux métiers de l’immobilier. En 2005, l’ESI accueillait sa 1ère promotion en tant que 1ère Ecole-Entreprise spécialisée dans l’immobilier. Avec actuellement 430 étudiants répartis entre filières BTS, licence et master, elle pourra avec ses nouveaux locaux accueillir 600 élèves.
L’ESI a également pour vocation d’accueillir tous les professionnels soucieux de parfaire leurs connaissances, d’échanger leurs expériences et de contribuer ainsi à une meilleure satisfaction de leurs clients. Ses intervenants formateurs sont des hommes et des femmes d’une compétence reconnue dans l’immobilier, à la pointe de leur métier, capable de communiquer l’envie d’apprendre et transmettre leur passion.

http://www.fnaim.fr/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...