Connexion
/ Inscription
Mon espace

La « Class Action » BP ouverte aux investisseurs étrangers

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Les investisseurs européens sont autorisés à entamer des poursuites à l’encontre de British Petroleum (BP) devant les tribunaux des Etats-Unis au titre des allégations de fraudes sur des transactions sur valeurs mobilières réalisées à l’étranger

Dans le cadre des poursuites conduites par le cabinet Pomerantz LLP, le tribunal de district du district sud de l’État du Texas aux Etats-Unis a prononcé la semaine dernière une série de décisions autorisant les clients institutionnels français et européens de Pomerantz à initier une action à l’encontre de BP visant à récupérer les pertes d’investissement subies à la suite de la marée noire de 2010 dans le Golfe du Mexique.

Les recours menés par Pomerantz allèguent que BP a manqué à ses engagements concernant la mise en en œuvre des mesures de sécurité au cours des années qui ont précédé la marée noire de la plateforme Deepwater et a par ailleurs dissimulé l’étendue de la fuite de pétrole une fois la catastrophe survenue. Ils visent à recouvrer les pertes d’investissement subies sur l’action ordinaire de BP (négociée à Londres) et sur les ADS de BP (négociés à New York) au cours de la période écoulée entre janvier 2007 et juin 2010.

Dans une première décision, le juge du tribunal de district, Keith P. Ellison, a rejeté l’argument de BP selon lequel, en vertu de la règle du forum non conveniens, les clients de Pomerantz devraient être contraints de soumettre leurs recours devant les tribunaux anglais. Une première depuis l’arrêt de 2010 de la Cour suprême dans l’affaire Morrison v. National Australia Bank : des investisseurs non américains sont autorisés à initier devant les tribunauxaméricains une action fondée sur un droit étranger (anglais) pour recouvrer des pertes sur destitres négociés hors des marchés américains.


Fonds de pension et gestionnaires d’actifs européens autorisés à se défendre pour dédommager leurs clients

Dans une décision conjointe, le Juge Ellison a décidé qu’une loi fédérale, en l’état la Securities Litigation Uniform Standards Act, n’empêchait pas les clients de Pomerantz de mener leur action en vertu de la common law anglaise comme BP le prétendait. Le rejet de cet argument a ouvert la porte à des actions de très nombreux investisseurs institutionnels européens.

Pomerantz représente près de trois douzaines d’institutions dans des poursuites du même ordre à l’encontre de BP, y compris des fonds de pension publics américains, des limited partnerships et des fiducies ERISA, ainsi que des fonds de pension publics comme privés du Canada, de France, du Royaume-Uni, des Pays-Bas et d’Australie.
Ce dossier de contentieux contre BP est suivi au sein de Pomerantz par Jeremy A. Lieberman et Matthew L. Tuccillo, associés. Pomerantz siège notamment au Comité de pilotage des plaignants en action individuelle désigné par le tribunal qui supervise les poursuites engagées par les investisseurs institutionnels contre BP et intervient également en qualité de seul cabinet de liaison à la fois auprès du tribunal et des conseils de BP.

www.pomerantzlaw.com.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...