Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Les cadres du secteur bancaire ont confiance dans l’évolution du marché de l’emploi

L’optimisme du début d’année 2014 soulevé par les cadres du secteur bancaire lors de la dernière vague du baromètre Banque Michael Page se confirme :

- 73% d’entre eux ont une image positive de leur domaine d’activité (vs. 69% en 2013).

- 56% se déclarent confiants dans l’évolution du marché du travail (vs. 46% en2013),un signal très encourageant pour l’avenir.

- 71% des salariés interrogés témoignent avoir été approchés par un recruteur au cours des 12 derniers mois. Les 20-30 ans sont la première cible des entreprises, avec 88% de sondés ayant été contactés en2014.


Des salariés motivés et travaillant dans de bonnes conditions

- 66% des répondants considèrent avoir de bonnes conditions matérielles de travail, et
- 72% affirment apprécier leur ambiance de travail.
Cependant, ces nouvelles encourageantes sont à nuancer car moins de la moitié des répondants (48%) considèrent que leur employeur contribue à leur développement personnel et à peine un salarié sur 2 (52%) estime que la qualité de son travail est reconnue par sa hiérarchie. Nous observons également que l’exposition à des situations stressantes ne cesse d’augmenter : 85% se déclarent confrontés à des facteurs de stress contre 83% en 2013 et 79% en 2012.

« Le secteur bancaire se porte mieux comme nous le confirment les résultats de notre baromètre. En revanche, si l’on observe un regain d’optimisme chez les cadres, nous constatons que les employeurs ont un rôle décisif à jouer dans le bien-être de leurs salariés. Le devoir de formation et d’accompagnement est clé pour renforcer cette tendance positive et la confiance des cadres, » explique Anne-Sophie Luçon, Manager exécutif division banquechez Michael Page.


Des cadres mobiles et connectés

Autre signal fort témoignant du dynamisme de l’emploi dans le secteur bancaire :

- 52% des cadres auraient déjà entamé des démarches pour changer d’emploi.
- 4 salariés sur 5 se déclarant même prêts à déménager dans une autre région ou même dans un autre pays.
Parmi les éléments décisifs dans le changement de poste,on retrouve la rémunération ainsi que les missions et le périmètre du poste.

Les deux canaux principaux de prise de contact pour les candidats mais également pour les recruteurs restent les jobboards, 59% des démarches pour changer de poste ayant été réalisées via des sites spécialisés (Apec, Cadremploi, Monster…), mais aussi les réseaux sociaux (38%).
Pour ceux qui se maintiennent dans leur entreprise actuelle, la forme d’évolution de poste la plus envisagée reste de gravir les échelons de la hiérarchie pour 71%. A leurs yeux, les évolutions auront lieu d’ici 2015 pour59% des sondés ce qui révèle un optimisme certain.
« Notre vague intermédiaire du mois de février faisait déjà pointer un élan d’optimisme quant à la santé du marché. Aujourd’hui ces tendances se confirment et nous observons avec grand intérêt les évolutions d’un secteur en plein rebond économique », conclut Anne-Sophie Luçon

www.michaelpage.fr

 

Soyez acteur de la finance responsable ! 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation