Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Etude] L'Asie est un marché porteur pour les entreprises européennes qui souhaitent se développer à l'étranger

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Plus de la moitié des entreprises européennes opérant en Asie, une région hautement compétitive, sont en croissance et ont enregistré des succès financiers sur les trois dernières années, selon l'étude « Connecting countries » menée par le groupe de télécommunications australien Telstra Global. En dépit de ces succès, les entreprises françaises sont moins confiantes que leurs homologues du Royaume-Uni ou des Etats-Unis, une sur trois prévoyant de dépasser ses objectifs stratégiques et financiers sur les trois prochaines années. Il est donc nécessaire de les accompagner dans leur développement sur les marchés asiatiques.

Tom Homer, Responsable de la zone EMEA et Amérique de Telstra Global, précise que l'entreprise, présente en Asie depuis 30 ans et qui emploie quelque 1 100 personnes sur ce marché, jouit d'un climat d'affaires très fructueux. C'est dans l'optique d'évaluer le potentiel de développement des multinationales opérant en Asie et déterminer les facteurs de réussite des entreprises qui excellent dans cette région, que Telstra a décidé de mener cette étude. Il apparait que d'ici 15 ans, l'Asie devrait réunir les deux tiers de la classe moyenne mondiale - 3,2 milliards de personnes - et représenter 50% du PIB mondial. Cette évolution entraînera un basculement des priorités d'investissement des entreprises internationales vers l'Asie, zone de développement la plus prometteuse.

Première d'une série publiée annuellement, cette étude analyse l'état d'esprit et les stratégies développées par les entreprises internationales les plus performantes en Asie. « Notre étude montre que les entreprises européennes sont bien plus enclines que les autres à considérer que la consolidation des marchés sur lesquels elles opèrent est primordiale pour leur avenir, plus encore que leur expansion vers d'autres zones géographiques», précise Tom Homer.

« L'étude montre également que les managers des entreprises européennes sont plus enclins que leurs homologues asiatiques à penser que l'honnêteté et l'intégrité sont des valeurs clé et qu'il est essentiel de mettre en place un leadership basé sur la flexibilité et l'adaptabilité lorsqu'il est question d'un management opérant sur plusieurs pays. Cependant, l'étude évoque l'idée selon laquelle les entreprises européennes souffrent davantage que les autres du peu de marge de manœuvre accordée à leurs opérations en Asie, parfois source de problèmes avec le siège» prévient Tom Homer.

Le secteur des nouvelles technologies connaît un remarquable succès en Asie. En effet, 71% des entreprises de ce secteur ont annoncé des résultats très satisfaisants au cours des trois dernières années comparé à 61% pour les entreprises tous secteurs confondus.

Pour les trois prochaines années, le secteur des services financiers / Assurances et celui des nouvelles technologies sont les plus optimistes : 55 % des entreprises du secteur financier et 51 % de celles des nouvelles technologies prévoient de dépasser leurs objectifs en Asie, contre 42% pour les autres entreprises tous secteurs confondus.

LES « ASIA BUSINESS CHAMPIONS », 5 % DES ENTREPRISES EN ASIE

L'étude identifie une catégorie d'entreprises particulièrement performantes en Asie. Qualifiées d' «Asia Business Champions», elles ont largement dépassé leurs objectifs stratégiques et financiers au cours des trois dernières années et prévoient de suivre ce cap pour les trois années à venir. Ces « Asia Business Champions » représentent 5 % de l'ensemble des entreprises en Asie.

• Ces "Champions" représentés dans l'étude disposent d'une empreinte internationale plus forte que les autres : 82% d'entre elles opèrent à la fois en Asie et dans d'autres régions du monde.

• Les entreprises des secteurs des nouvelles technologies et des services financiers sont eux aussi sur-représentés dans la région asiatique avec respectivement 15 et 12 % comparés à

7 % pour tous les secteurs confondus.

• En plus de conditions de marché favorables, les entreprises performantes en Asie disposent de bases solides : un fort leadership et une bonne communication, aussi bien au niveau du siège que des représentations locales, doublé d'une vision à long terme de leurs investissements.

DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES SUR DE NOUVEAUX MARCHES

L'étude « Connecting Countries » de Telstra Global met aussi en lumière les caractéristiques suivantes :

• 50 % des entreprises européennes considèrent leur développement sur de nouveaux marchés comme primordial pour le succès de leur entreprise dans les 3 années à venir.

• La Chine est le premier marché de croissance pour les entreprises européennes qui jugent prioritaire leur expansion en Asie dans les trois prochaines années. 50% des entreprises ont cité la Chine parmi leurs cibles stratégiques d'investissement.

• Les entreprises européennes ciblent également Singapour (38%), Hong Kong (33%) et l'Inde (32%).

L'étude «Connecting Countries» de Telstra Global a pour but d'étudier la performance des entreprises opérant en Asie.

Elle a été réalisée auprès de plus de 4 100 cadres et dirigeants ayant une expérience nationale ou multinationale et travaillant en Asie. Les sièges des sociétés sont situés dans les vingt pays suivants : Etats-Unis, Chine, Japon, Singapour, Hong Kong, Inde, Indonésie, Taiwan, Malaisie, Thaïlande, Corée du Sud, Angleterre, Australie, Philippines, Vietnam, Allemagne, France, Canada, Suisse, Pays Bas.

Pour télécharger l'étude et en savoir plus : www.telstraglobal.com/connectingcountries

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...