Connexion
/ Inscription
Mon espace

Mobilité des voyageurs d’affaires : constats enjeux et tendances 2014

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

A l’occasion de l’édition TOP RESA 2014, American Express Carte Corporate dévoile les résultats d’une étude menée avec l’IFOP sur la mobilité des voyageurs d’affaires. Cette enquête s’inscrit dans le cadre d’un livre blanc récemment publié par le groupe American Express sur le comportement de la génération Y dans le voyage d’affaires et s’appuie sur le témoignage de différents travel managers à travers le monde.

Indépendance, souplesse, autonomie et besoin en accompagnement caractérisent particulièrement cette génération Y qui a désormais des attentes professionnelles très proches des besoins et exigences qu'elle revendique à titre privé. Des particularités et comportements que les travel managers ont analysés et dont ils tiennent désormais compte pour mettre en place leur stratégie Voyages auprès de cette nouvelle population. L’expérience tend à démontrer que la génération Y réagit mieux à l'encouragement qu'au contrôle.

 

1/ Connectivité et accessibilité, préoccupation majeure des voyageurs d’affaires lors de leurs déplacements

Outre l’éloignement et la fatigue, 28% des répondants déclarent redouter de ne pas pouvoir se connecter facilement en situation de mobilité et 22% craindre d’avoir des difficultés pour accéder aux documents professionnels. Ces deux obstacles au maintien du lien avec l’entreprise et à la poursuite de son travail en déplacement sont particulièrement vrais pour les répondants qui n’utilisent que leurs propres équipements mobiles. Les entreprises ont répondu aux attentes de leurs collaborateurs en développant des solutions et fonctionnalités adaptées, permettant aux voyageurs :
- d’accéder aux supports de communication de l’entreprise (90%) et consulter ou modifier des fichiers liés à l’entreprise (89%), illustrant de ce fait l’usage de canaux tels que le cloud ou le VPN,
- de consulter, réserver ou gérer ses moyens de transport / hébergement (88%),
- d’utiliser des applications de géolocalisation (83%)

Des services et fonctionnalités qui sont également largement utilisés par les voyageurs d’affaires lors de leurs déplacements pour accéder à leurs dossiers pour plus des 3/4 d’entre eux, pour organiser leurs voyages (58%) ou pour utiliser des applications de géolocalisation (57%). Et de façon générale, qu’ils utilisent leurs équipements professionnels ou personnels, 80% des voyageurs d’affaires interrogés jugent les services et applications mis en place par leur entreprise adaptés à leurs besoins.

 

2/ Le smartphone, outil de mobilité indispensable loin devant l’ordinateur

Qu’il soit professionnel ou personnel, le smartphone est désormais l’outil de mobilité indispensable aux voyageurs d’affaires pour 84% des voyageurs loin devant l’ordinateur (76%) et la tablette (41%). Par ailleurs, en termes d’usage, 1/3 des voyageurs d’affaires utilisent uniquement les équipements mis à leur disposition par leur entreprise (32%). Un chiffre qui s’explique avant tout pour des raisons de respect et de conformité à la PVE (62%) mais aussi pour la sécurité des données (52%).

Et si 23% déclarent n’utiliser que leur propre équipement mobile, c’est autant pour le confort d’utilisation (40%) que par manque de matériel mis à disposition par l’entreprise (35%).

 

3/ L’avance de frais toujours préoccupante

9 voyageurs sur 10 déclarent avancer leurs frais de déplacements (dont 39% systématiquement ou presque) et 24% affirment que les dépenses occasionnées reste l’un des principaux inconvénientsdes voyages d’affaires. En parallèle, un constat s’impose : 41% déclarent que leurs équipements ne leur permettent pas de gérer les notes de frais.

 

4/ La gamification : une tendance naissante sur le marché français 

S’il y a quelques années, le phénomène de gamification n’était présent que dans les marchés américains et anglo-saxons pour susciter l’adhésion des collaborateurs aux stratégies d’entreprise, force est de constater que les sociétés françaises ont désormais recours à des politiques d’incitation et de récompense, même en matière de solutions mobiles, preuve d’une certaine maturité. Témoins, les 7% de voyageurs d’affaires qui affirment profiter de programmes d’inventive (cadeaux, primes …) pour l’utilisation de leurs équipements et applications mobiles.

*PVE : Politique Voyages de l’Entreprise

Accéder à l’infographie de l’étude : http://americanexpressfrance.blogspot.fr/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...