Connexion
/ Inscription
Mon espace

Portrait-robot de l’investisseur locatif

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

L’étude repose sur une enquête réalisée entre le 28 juin et le 11 juillet 2014 auprès de 2 000 clients du Crédit Foncier.  
Sur l’ensemble de la France, le locatif privé a représenté un peu moins de 12% du total estimé des logements construits au premier semestre 2014, chiffre stable par rapport à 2013 mais à comparer à près de 16% en 2012 et à plus de 17% en 2011.

En revanche, le portrait de l’investisseur locatif reste extrêmement fidèle à l’ensemble de ses caractéristiques traditionnelles :


Six régions de prédilection

La concentration de l’investissement locatif en Ile-de-France et dans les cinq régions les plus méridionales (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes), s’accentue : 76% des transactions en 2014, contre 74% en 2010.


Fortes disparités de revenus

Le revenu annuel médian des acquéreurs est à peu près stable, avec une progression de 5,8% en moyenne entre 2010 et 2014. Mais cette moyenne cache des différences de prix immobiliers et de pouvoir d’achat selon les régions.
Ainsi, pour un revenu annuel médian de 67 500€ à l’échelle de la France entière, on constate qu’il est nettement plus élevé en Ile-de-France (72 000€) et, surtout en Rhône-Alpes (74 030€).


Des appartements neufs de 42 m² en moyenne

Près de 9 transactions sur 10 portent sur des appartements, les maisons individuelles ne représentant que 11% du total. La plupart des logements acquis sont d’une moyenne de 42 m² pour un 167 000€, en hausse de 11% par rapport 2010.
Le marché de l’immobilier locatif a suivi la hausse globale des prix de l’immobilier : la part des investissements de 200 000€ et plus, est passée de 22 à 32% en 4 ans.


Trois motivations essentielles

La fiscalité est la première raison citée par les deux tiers des ménages investissant dans l’immobilier locatif avec une forte différence entre deux types distincts d’acheteurs : les trois quarts des investisseurs dans le neuf investissent pour des raisons fiscales alors qu’ils ne sont qu’un quart à investir dans l’ancien pour se constituer un patrimoine. Enfin, 42% affirment acquérir un bien à louer pour disposer d’un futur complément de retraite.


Les acquéreurs profitent de la baisse des taux

La part des investissements financée par le crédit ne cesse de progresser : de 94% en 2010, elle est passée à 97%, avec un montant médian emprunté en progression de 14% sur la même période.
On constate, à la faveur de la baisse continue des taux d’intérêt, une diminution régulière de l’apport initial alors que le nombre de dossiers financés sans aucun apport reste stable aux alentours des 57%.

Etude intégrale gratuite via http://creditfoncier.com/etude-investissement-locatif-2014/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...