Connexion
/ Inscription
Mon espace

80% des DRH ont prévu de recruter au cours du 2ème semestre

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Alors que la rentrée 2014 est marquée par une croissance atone et une augmentation globale du chômage, Robert Half, spécialiste du recrutement spécialisé, livre les résultats d’une enquête réalisée auprès des DRH français sur leur appréhension de la situation économique nationale, celle de leur entreprise et sur leurs prévisions de recrutements en CDI au cours du 2ème semestre.

Des DRH très réservés sur la croissance française…

50,5% des DRH interrogés se déclarent « Pas du tout confiants » quant à la croissance de la France par rapport à 2013, contre 34% « Plutôt confiants » et 12% « Tout à fait confiants ».

…mais pas sur celle de leur société.

Avec 56% de DRH confiants sur la croissance à venir pour leur entreprise (44,5% « Plutôt confiants » et 11,5% « Tout à fait confiants »), il apparaît un léger décalage entre leur analyse de la situation nationale et celle de leur propre société, en faveur de cette dernière.


Recrutement en CDI au 2ème semestre

Les DRH prévoient d’abord un maintien des effectifs en remplaçant les postes vacants (47,5%), et 35% envisagent de créer des postes en recrutant de nouveaux collaborateurs. 13% indiquent un gel des embauches et, enfin, 4,5% une réduction des effectifs.

« Les derniers chiffres publiés sur le chômage ne doivent pas nous faire oublier que les entreprises – surtout les ETI – recrutent et peuvent éprouver des difficultés à recruter notamment pour leur service financier et comptable ou des profils du digital. Plus de 80% des DRH ont prévu de recruter au cours du 2ème semestre. Un tiers des DRH va même créer de nouveaux postes. Compte tenu du contexte actuel, c’est une excellente nouvelle ! »commente Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half France.

Plus d’informations http://www.roberthalf.fr/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...