Connexion
/ Inscription
Mon espace

Loi ALUR : les revirements ne font qu'obscurcir la question de l'investissement locatif en France

BE - Culture & Société
ABONNÉS

« Une zizanie symptomatique de l'absence d'une vraie politique du logement » déplore Laforêt.


Après des mois de tergiversations,
la publication du décret le 31 juillet 2014 et l'assouplissement annoncé par le gouvernement sur l'encadrement des loyers, la confusion s'empare d'un marché qui cherchait à se stabiliser. Si Laforêt accueille favorablement les bonnes intentions du gouvernement, le Réseau s'inquiète d'une profonde fragilisation du secteur, due à l'instabilité ambiante ressentie par l'ensemble des acteurs du marché qui nécessite une clarification rapide :

« Le 31 juillet dernier était publié le décret définissant les 28 agglomérations concernées par l'encadrement des loyers. Moins d'un mois plus tard, le Premier ministre enterre quasiment la mesure en la limitant à Paris dans un cadre expérimental. Quelques jours après, le Premier ministre donne son accord pour la mise en place d'un encadrement des loyers dans la ville de Lille. Depuis, une série de communes et agglomérations de toutes tailles ont manifesté leur volonté de mettre en place un dispositif semblable. Ces revirements ne font qu'obscurcir la question de l'investissement locatif en France », déclare Yann Jehanno, Directeur Exécutif de Laforêt.

« Nous sommes très inquiets quant aux mois à venir, malgré les nombreuses alertes émises par les professionnels, le gouvernement persiste à ne pas tenir compte du marché « immédiat », celui de l'immobilier ancien, en ne s'intéressant qu'à la problématique de la construction de logements neufs. » commente Elix Rizkallah, Président de Laforêt. Avant d'ajouter « Ce plan de relance de la construction de logements neufs ne portera ses fruits que dans plusieurs années. Pourquoi ne pas étendre le dispositif fiscal d'investissement locatif sur le neuf à l'ancien ? »

« Aujourd'hui, malgré les diverses alertes émises par les professionnels de l'immobilier, c'est tout un secteur qui entame la rentrée dans le trouble, ayant déjà à son actif un grand nombre de défections, d'entreprises fragilisées et d'emplois menacés. Nous appelons le gouvernement à revenir sur le plafonnement des honoraires de location dont les conséquences économiques seront dévastatrices pour de nombreuses agences immobilières », conclut Elix Rizkallah, Président de Laforêt.

www.laforet.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...