Connexion
/ Inscription
Mon espace

A propos d’une éventuelle révision à la hausse des taux de prêts immobiliers…

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le point de vue de Joël Boumendil, Dirigeant ACE Crédit, courtier en crédit immobilier

Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France, aurait incité les banques à réviser leurs barèmes à la hausse, craignant que les taux bas des prêts contribuent à l’augmentation des prix dans l’immobilier.

Non, les taux bas n’influent pas sur la hausse des prix de l’immobilier : le phénomène d’une demande très forte des acquéreurs est le résultat, en partie, du retard des constructions.

Egalement, la suppression des prêts à taux zéro a éliminé une grande partie des primo-accédants, ainsi que les ménages à faibles revenus. Aujourd’hui, l’acquisition d’un bien immobilier reste encore possible grâce au crédit immobilier et aux taux bas justement. En outre, si les taux sont très bas, les acquéreurs ne veulent plus, pour emprunter davantage, s’endetter sur de longues durées.  

www.acecredit.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation