Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Avis d’Expert] Cinq conseils pour mieux assurer son patrimoine privé

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

« Durant mes 5 années d’expérience au contact de la clientèle privée (High Net Worth Individuals - HNWI) et des professionnels de l’assurance, j’ai constaté que cette clientèle est généralement mal assurée, et pourrait le rester dans les années à venir si elle ne trouve pas une oreille attentive à ses besoins », précise Jean-Baptiste Costa de Beauregard, Expert Gestion de Patrimoine chez Hiscox France.


Les biens immobiliers et mobiliers : moins bien protégés que les actifs financiers

Mon premier constat est que, si les HNWI font presque tous appel aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine ou d’un banquier privé pour gérer leurs actifs financiers, 85% d’entre eux ne sont assurés qu’avec un contrat habitation standard.
Par conséquent, quand on sait que le montant moyen assuré par les clients privés de Hiscox est d’environ 1,5 M€ et qu’environ 10% du patrimoine total des HNWI est constitué d’investissement de passion (bijoux, œuvres d’art, antiquités, etc), on comprend qu’une part significative du patrimoine de la clientèle privée est de toute évidence mal protégé s’il n’est pas spécifiquement assuré.

 

L’assurance habitation : un contrat qui doit évoluer avec les années

Je constate également que les HNWI minimisent souvent la valeur de leurs biens au moment de souscrire un contrat d’assurance, et oublient de revaloriser le montant assuré au fil de la vie du foyer. En effet, 60% des clients privés propriétaires sous-estiment la valeur de leurs biens mobiliers (meubles, garde-robe, objets d’art, etc.). Evolution des prix des objets de valeur, accumulation d’effets personnels, montée en gamme du mobilier et des équipements audiovisuels, évolution des centres d’intérêts… autant d’éléments à prendre en compte, mais bien souvent ignorés.

Remettre à jour régulièrement le contrat d’assurance permet d’être certain que les garanties souscrites sont adaptées au type d’habitation et aux biens qui s’y trouvent. Je conseille vivement de réévaluer son contrat d’assurance tous les 2 ou 3 ans pour prendre en compte les nouveaux biens, mais aussi les travaux d’embellissement ou d’agrandissement effectués.

 

Les conséquences d’un contrat d’assurance inadapté 

Si la valeur des biens assurés au contrat n’est pas ou plus adaptée, et si le contrat comporte des clauses trop restrictives, l’indemnisation sera largement insuffisante en cas de sinistre. Par conséquent, les propriétaires ne retrouveront pas une situation identique à celle qui était la leur auparavant.

Prenons l’exemple d’une demeure construite en pierres de taille ou qui serait décorée par un architecte d’intérieur. En cas de sinistre, si les biens n’ont pas été correctement valorisés et garantis, ces spécificités ne seront pas reprises à l’identique.

Les conséquences financières peuvent non seulement se répercuter sur le patrimoine immobilier, qui sera dévalorisé, mais également sur les actifs liquides qui devront être ponctionnés pour financer les travaux nécessaires.

 

Des solutions adaptées existent pourtant

Je recommande à ces clients de s’adresser à un courtier dédié aux HNWI, à même d’organiser une visite avec un spécialiste des résidences haut de gamme, et capable d’estimer au plus juste la valeur des biens immobiliers et mobiliers.

Une approche personnalisée qui permettra notamment au client de :

- Faire figurer à son contrat l’estimation de la valeur de reconstruction

- Assurer le contenu mobilier à hauteur de sa valeur réelle, et le mettre à jour au fil du temps

- Supprimer l’application de vétusté - ainsi la valeur de reconstruction à neuf ne sera pas limitée par une application de vétusté et la valeur vénale des biens immobiliers sera mieux protégée.

- Etablir des valeurs agréées non contestables - la valeur agréée pour les œuvres d’art et les bijoux sert de base d’indemnisation. En cas de sinistre, cette valeur ne peut être contestée. Il n’y aura aucun élément de preuve supplémentaire à apporter.

- Choisir un assureur spécialiste. En effet, seul un assureur dédié à la clientèle privée saura prendre en compte les particularités d’un patrimoine et en garantir la protection optimale.


Le patrimoine d’agrément (résidences et biens mobiliers) est considéré comme une valeur sûre pour les HNWI,
résultat d’histoires familiales ou de projets dans lesquels les propriétaires se sont investis pendant des années. Pourtant, ce patrimoine reste aujourd’hui peu ou mal garanti.

Accéder au descriptif du contrat Hiscox http://www.hiscox.fr/courtage/default.aspx?tabid=650

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation