Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le succès de l’Union monétaire tranche avec les lacunes manifestes de l’Union économique

ABONNÉS

Par Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque

Les perspectives d’évolution ne sont guère optimistes. En se prononçant pour Jean-Claude Juncker comme président de la Commission européenne, les dirigeants européens ont fait le choix du statu quo. On peut, bien-sûr, envisager que le repli économique français incite Paris à des initiatives européennes, et à se prononcer en faveur d’une intégration plus poussée avec l’Allemagne.

Cependant, quel serait l’intérêt pour Angela Merkel de changer la donne européenne qui profite, en l’état actuel des choses, largement à son pays ?

On peut craindre que, suite à l’échec du rapprochement du couple franco-allemand, la France rejoigne le Royaume-Uni comme pays marginalisé sur la scène européenne. Le rôle de leader des pays du Sud qu’aurait pu avoir la France en 2012, suite à l’élection de François Hollande, pourrait être alors occupé par l’Italie de Matteo Renzi.

Quatre Europe pourraient ainsi prendre le relais face à l’échec de la voie communautaire :
- L’axe méditerranéen sous l’influence de l’Italie
- L’axe oriental avec la Pologne comme leader
- L’axe nordique sous domination allemande
- Les pays marginalisés, en l’occurrence la France et le Royaume-Uni

 

Scénario 1 : Le statu quo… jusqu’à quand ?
Le statu quo reste toutefois le plus probable. Premier bénéficiaire de la zone euro, l’Allemagne n’a aucun intérêt à un changement de la situation. Les velléités françaises d’intégration plus poussée, comme exprimées à propos des eurobonds, risquent de rencontrer un écho défavorable de l’autre côté du Rhin.
Les perspectives économiques pour la zone euro et le changement de modèle de croissance allemand pourraient cependant changer la donne.


Scénario 2 : Les quatre Europe
La construction européenne dans l’esprit de la France passe par le couple franco-allemand mais, en raison de son échec, on pourrait aboutir à une Europe où des leaderships régionaux dominent :
- L’Allemagne, avec les pays du Nord de l’Europe, le Benelux et l’Autriche
- L’Italie, avec les autres pays du Sud de l’Europe
- La Pologne, avec les autres pays d’Europe Centrale et Orientale
- Les pays marginalisés, la France et le Royaume-Uni


Scénario 3 :
La déconstruction de l’Union
Quitter l’euro n’est plus un tabou depuis la crise grecque.
Historiquement, les dissolutions ou départs d’Union monétaire ont toujours existé…
Cependant, le niveau d’intégration que connaît la zone euro est unique.
Le débat sur l’Europe pose plusieurs questions :
- Est-ce qu’une monnaie supranationale est possible dans la durée ?
- A-t-elle une chance de durer ou bien est-elle condamnée à disparaître à plus ou moins long terme ?
- Est-il viable de sortir de la zone euro ? Est-ce réaliste politiquement ?


Intégralité de l’étude via : https://fr.tradingfloor.com/articles/quel-avenir-pour-leurope-apres-les-elections-du-25-mai-2014-997621

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...