Connexion
/ Inscription
Mon espace

Economie argentine : « les chiffres du gouvernement n’ont pas l’air fiable, en particulier ceux de l’inflation »

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Billet de Regina Borromeo, Gérante chez Brandywine, filiale de Legg Mason.

"L’économie argentine à l’air d’être vouée à décliner encore davantage cette année. Les chiffres du gouvernement n’ont pas l’air fiable, en particulier ceux de l’inflation. Les réserves de change sont en voie d’épuisement. Au cours de l’année dernière, la devise s'est dépréciée de plus de 30% et nous pensons que cela va mettre une pression supplémentaire sur les dépenses de consommation. Les politiques économiques de Kirchner contribuent à la détérioration de la confiance, et aucun signe de changement n’apparait à court terme.

Aujourd'hui, l’Argentine se classe parmi les pays les moins compétitifs, 104ème sur 148. Et il ne faut également pas sous-estimer le risque de réputation couru par le pays, compte tenu de la bataille juridique en cours avec certains investisseurs sur les obligations qui ont fait défaut.

Chez Brandywine, nous restons à l’écart des obligations souveraines argentines, en particulier venant d'un pays que certains ont surnommé« serial defaulter ». Nous possédons des obligations Arcos Dorados, le plus grand franchisé de McDonalds dans le monde, qui fut fondé en Argentine, mais dont l’exposition économique et financière est essentiellement au Brésil en Amérique latine. Nous continuons à surveiller les changements dans le pays pour voir s'il y a des répercussions sur le reste de la région et le processus de restructuration de la dette."

www.brandywineglobal.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation