Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les auto-entrepreneurs vigilants vis-à-vis des pouvoirs publics

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Après la réussite des travaux du député socialiste Grandguillaume, et auxquels l’ Union des Auto-Entrepreneurs a pris une part très active et des dispositions législatives qui y fait suite, l’UAE et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires publient une nouvelle enquête réalisée par Opinion Way.

Loi commerce artisanat : vigilance des auto-entrepreneurs face  aux attaques du Sénat

A la question de savoir quelles conséquences tirent les auto-entrepreneurs de leur mouvement d’opposition et l’adoption du nouveau texte de loi, les utilisateurs du régime répondent à 93 % que cela représente une réussite pour les auto-entrepreneurs d’avoir sauvegardé les principes du régime.

Toutefois, lorsqu’on leur demande : « Craigniez-vous que le gouvernement veuillent à nouveau modifier le régime », ils sont 77 % à continuer de le redouter. Ils vont ainsi dans le sens de la vigilance souhaitée par l’UAE.

Auto entrepreneur : un revenu important

Pour 56 % des auto-entrepreneurs, les revenus issus de ce régime sont importants. Ils sont 48 % à en faire leur activité principale. Ils sont par ailleurs 55 % à privilégier d’abord le succès de leur démarche entrepreneuriale et leur volonté de croissance.

Auto-entrepreneurs et Français : un engouement partagé

Lancé il y a plus de 5 ans, le régime compte plus de 1,5 million d’auto-entrepreneurs. Attachés au régime, les Français sont 85 % à le trouver utile, 78 % affirment qu’il a généré des vocations, 76% qu’il démontre le goût d’entreprendre de leurs concitoyens. 63 % constatent qu’il permet de réduire le travail illégal et 54 % se réjouissent que, souvent, se lancer est une réussite. De ce fait, à 89 % ils souhaitent donner du temps au régime. De plus, ils sont près de 65 % à souhaiter son renforcement et à sa généralisation aux plus petits entrepreneurs.

Un accompagnement a construire

Alors que le texte de loi adopté renforce l’obligation de formation des auto-entrepreneurs, ils sont  49 % à souhaiter davantage d’information sur le régime et son fonctionnement. Chambres de Commerce, Union des Auto-Entrepreneurs et Agence pour la création d’entreprises (APCE) arrivent parmi les acteurs les mieux placés pour les accompagner.

Pour l’UAE et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires : « cette double enquête auprès de français et des auto-entrepreneurs montre une fois encore qu’au-delà de leur attachement au régime, ils plébiscitent l’esprit d’initiative et l’entrepreneuriat comme une cause pour retrouver le chemin de la croissance et de l’activité. Ils souhaitent par ailleurs que le gouvernement mette tout en œuvre pour appuyer leur démarche ».

Pour en savoir plus : union-auto-entrepreneurs.com - fondationleroch-lesmousquetaires.org

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation