Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français prêts à acheter leur assurance-vie en ligne…

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

… et à partager des données personnelles pour bénéficier des meilleurs tarifs et services.

C’est ce qui ressort du rapport de PwC* sur l’assurance « Forcing the pace : The fast way to becoming a digital front-runner ».

Trois raisons principales poussent les consommateurs français à souscrire une assurance-vie en ligne : la disponibilité 24/24 h (60%), la simplicité (53%) et le rapport qualité-prix (35%).

Une nouvelle catégorie de consommateurs dominera le marché d’ici 2017 : les digital natives. Des clients plus exigeants et plus autonomes, qui sont aussi mieux informés, plus connectés et qui n’hésitent pas à se faire entendre grâce aux « SMAC » (réseaux sociaux, téléphonie mobile, outils analytiques et cloud).

La demande est encore très contrastée d’un bout à l’autre du globe : les consommateurs préférant communiquer en ligne avec leur compagnie d’assurance sont 43 % au Royaume-Uni, contre 21% seulement en France. A Hong Kong, 46% se disent prêts à utiliser le site web d’une compagnie d’assurance pour effectuer une recherche sur l’assurance-vie, contre 26% en France.

Principaux critères qui leur ont fait choisir leur compagnie d’assurance-vie : 42% des personnes interrogées en France citent le prix en tête des facteurs décisifs, et, ensuite, la solidité financière et la relation client

En retard sur le numérique, l’assurance-vie doit se saisir des opportunités de ces nouveaux canaux : le rapport de PwC indique que, comparées à d’autres secteurs, comme l’assurance non-vie, les activités d’assurance-vie et de prévoyance ont été les plus lentes à tirer parti du potentiel commercial que recèle l’ère numérique.

* Rapport PwC : le cabinet d’audit et de conseil a interrogé plus de 9 000 consommateurs dans le monde, dont 500 français.

Pour plus d’informations : www.pwc.com/structure

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...