Connexion
/ Inscription
Mon espace

Abaissement du taux directeur à 0,15% : quel impact sur les taux de crédit immobilier ?

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Le point de vue de trois acteurs du secteur immobilier.

 

Meilleurtaux 

Pourquoi l’abaissement du taux directeur de la BCE à 0,15% n’a aucun impact sur les taux des crédits aux particuliers ?  « Tout simplement parce que nous sommes depuis maintenant quelques années, dans une politique extrêmement accommodante de la BCE avec des taux inférieurs à 1% depuis décembre 2011 »,  précise Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.

« En d’autres termes, cette énième baisse si elle semble marquante symboliquement ne fait que confirmer que nous restons et allons rester dans les mois qui viennent dans un tunnel de taux extrêmement bas qui bénéficient aux banques et par voie de conséquence aux emprunteurs » conclut par ailleurs Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com

www.meilleurtaux.com

 

 

Cafpi

« La BCE cherche, par ces mesures, à contrer les risques de déflation, annoncée avant l’été, et de créer les conditions favorables à un retour de la croissance. Si l’objectif est atteint, le marché des actions reprendra de la vigueur face à celui des obligations qui verra alors ses taux augmenter. Or, le coût du crédit immobilier est indexé sur ces taux longs. C’est donc la première pierre de la remontée des taux de crédit qui a été annoncée aujourd’hui », analyse Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi.

www.cafpi.fr/

 


Vousfinancer.com 

« La politique de la BCE n’a pas d’impact direct sur le niveau des taux de crédit immobilier fixés librement par les banques, mais elle influe sur les conditions de refinancement de celles-ci. (…) Du côté des taux de crédit immobilier, si le potentiel de nouvelles baisses est limité, celles-ci ne sont pas à exclure, notamment d’ici le mois de septembre, mois traditionnellement riche en transactions immobilières et dernière fenêtre de tir pour les banques avant une fin d’année souvent plus calme », explique Sandrine Allonier, responsable des relations banques de Vousfinancer.com.

VousFinancer.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...