Connexion
/ Inscription
Mon espace

Taux directeur à 0,15% : « Les marchés devraient saluer ce regain de visibilité, même si d’autres questions risquent d’émerger »

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Serge Pizem, gérant du fonds AXA WF Optimal Income, réagit au discours de Mario Draghi.

« La BCE a délivré ce qui était attendu par les marchés, à savoir une baisse des taux de refinancement à 0.15% et des taux négatifs pour les dépôts à -0,10%, mais aussi des achats d’ABS du secteur non-financier, et enfin un nouveau package de 400 Mds de LTROs ciblés sur des prêts aux entreprises pour davantage de liquidité. Ces différentes mesures, prises simultanément, devraient rassurer les marchés dont les attentes étaient élevées. 

Elle a pris acte de la baisse et de la faiblesse de l’inflation en zone Euro en diminuant ses prévisions pour les 3 prochaines années. L’objectif d’une inflation en-dessous de 2%, mais qui reste toutefois proche de 2%, est souligné.  La BCE maintiendra durablement les taux bas face à cette faible inflation qui est ressortie à 0,5% en mai, encore trop loin de l’objectif fixé. 

D’autre part, le Président de la BCE s’est ménagé une porte de sortie en se disant prêt à faire plus au besoin et a insisté sur le fait que le comité de la BCE a été unanime sur ces mesures.  Des mesures non-conventionnelles, tels qu’un programme d’achat d’actifs à grande échelle, pourraient ainsi  être mises en place plus tard si la situation ne s’améliorait pas. Mario Draghi a réussi sa prestation en répondant à chaque point de stress des marchés et en montrant la vigilance de la banque centrale face à la situation de faible croissance, d’absence de progrès sur le crédit aux entreprises et d’inflation en baisse. 

Les marchés devraient saluer ce regain de visibilité et de clarté sur la politique monétaire, même si d’autres questions risquent à présent d’émerger, comme celle de la réelle demande des banques pour ces nouvelles opérations de liquidité. »

www.axa-im.com/

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...