Connexion
/ Inscription
Mon espace

Marché de l’immobilier 3ème trimestre 2012

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

 

Selon la FNAIM, les nombreuses annonces fiscales, pas toujours très clairement définies pour certaines, ont une influence sur les tendances du marché de l’immobilier avec, notamment, un attentisme qui a conditionné le marché de l’ancien. Les vendeurs, qui s’inquiètent des fluctuations de la fiscalité immobilière, doivent composer avec un marché en apnée face aux acheteurs qui retiennent leur souffle.

Des prix en légère baisse. Les prix ont baissé de 0,6% au 3ème trimestre par rapport aux trois mois précédents avec une certaine disparité entre la province (-0,4%) et la région parisienne (-1,1%). Il n’y a donc pas d’effondrement et les prix devraient se maintenir au même niveau que celui qu’ils avaient atteint au 2ème trimestre 2007, avant que n’éclate la crise financière.

Une activité ralentie. Cette année, le nombre de transactions devrait être inférieur à 700 000, alors qu’il avait atteint les 808 000 en 2011. La baisse de 15% ramène l’activité au niveau de 2008.

Un moral dégradé. Seuls 20% des Français considèrent que la conjoncture est favorable à l’achat (deux fois moins que fin 2011). Parallèlement, 14% seulement, estiment que la conjoncture est favorable à la vente (contre 33% en juin 2011). La désaffection porte sur l’investissement locatif et sur l’achat de résidences secondaires. Toutefois, un gros tiers (35%) estime toujours que le moment est bon pour accéder à la primo accession (mais ils étaient près de 50% début 2011).

Des opportunités à saisir avec, notamment, des taux d’intérêt attractifs permettant de financer à bon prix des opérations et des vendeurs qui ne sont pas perdants : les prix sont en effet proches du meilleur niveau atteint au cours des dix dernières années (2007).

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...