Connexion
/ Inscription
Mon espace

Rebond en perspective sur les grands crus français

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

A l'heure où le marché chinois marque le pas (750 M€), suite à des problématiques douanières réglées depuis, et une directive de modération des cadeaux, une nouvelle région émerge : Les Emirats Arabes Unis.

Tandis que la religion y exclut l'alcool et que les rares amateurs de vins ont besoin d'une licence pour consommer, Les Emirats vont dépasser les 100 M€ à l'export.

Explications de Franck Nogues, fondateur de Patriwine* : « Les grands crus du bordelais sont considérés comme des produits de luxe. Les grands hôtels de Dubaï ou Abou Dhabi proposent ces vins rares et recherchés. Ces pays sont habités à 85% par des expatriés à fort pouvoir d'achat. En conséquence, la demande de vin millésimé explose. Les exportations, proches de zéro il y a 20 ans, montent en puissance pour atteindre des chiffres exceptionnels. La croissance dans cette région est très encourageante pour l'avenir. Cela démontre le potentiel des grands crus français.
En outre, Vinexpo 2014, qui se tient actuellement à Hong Kong, devrait également relancer la demande asiatique. La reprise économique dans les plus grands pays consommateurs de vins tels que les Etats-Unis, le Japon et certains pays d'Europe, fait sentir ses premiers effets d'un point de vue statistique. Les enchèresmenées depuis le début de l'année confirment cette tendance sur les millésimes 2000 et 2005 avec des progressions de 15% sur les Margaux 2000, Cheval Blanc 2005 et Lafite Rothschild 2005. Les millésimes exceptionnels de 2009 et surtout 2010 devraient bientôt capter cette tendance. Les investisseurs les plus aguerris ont toujours su se positionner dans les baisses de marché. L'heure est venue de renforcer ses positions sur cet actif « plaisir », rentable sur le long terme !

*Patriwine, premier site d’investissements dans les Grands Crus Bordelais, propose un service d’achat, de vente et de gestion valorisée de cave personnelle. www.patriwine.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...