Connexion
/ Inscription
Mon espace

« La résilience des infrastructures des marchés financiers »,…

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

… thème de la 9ème édition du colloque du Conseil scientifique de l’AMF qui s’est tenue à Paris le 26 mai

Le bon fonctionnement des marchés financiers, et plus largement la stabilité financière de nos économies, repose très largement sur la capacité des infrastructures de marché à fonctionner en continu, en résistant aux incidents, chocs ou crise de toute nature : la résilience des plateformes de négociation, des architectures informatiques, la robustesse des chambres de compensation et des dépositaires centraux de titres sont des éléments de compétitivité et de stabilité cruciaux pour une place financière, constituent un élément clé pour la confiance des investisseurs.

Dans le cadre de cette conférence, Gérard Rameix, président de l’AMF, a déclaré : « L’électronisation, la complexification ainsi que la fragmentation des marchés et l’importance des dark pools comportent des risques. (…) La révision de la directive Marchés d’instruments financiers devrait permettre de nets progrès par rapport à la situation existante sous réserve d’une mise en place rapide, efficace et harmonisée. L’ESMA travaille à l’élaboration des mesures d’application et vient de lancer une importante consultation à laquelle j’engage tous les professionnels à répondre. Certaines de ces mesures sont de nature à améliorer la résilience des marchés et à permettre un meilleur encadrement du trading à haute fraquence.». S’agissant des activités de compensation, il a souligné la nécessité « d’une application harmonisée » du règlement européen sur les dérivés négociés de gré à gré (EMIR), ainsi que « d’une équivalence mutuelle des dispositifs régionaux, d’une coopération entre régulateurs et d’une concurrence équitable entre les différentes zones géographiques ».

Le colloque, qui a bénéficié de l’expertise de personnalités issues du monde académique et de l’industrie financière, mais aussi de représentants d’institutions européennes, s’est articulé autour de deux sessions :
- la première, sur le trading, la fragmentation, la technologie et les risques associés ;
- la seconde, consacrée au post marché et aux initiatives réglementaires en cours.

Enfin, la table ronde conclusive a été l’occasion d’un débat sur les stratégies de l’industrie face aux nouveaux risques et sur les enjeux à venir en matière de régulation.

www.amf-france.org/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation