Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

89% des Européens souhaitent que certains banquiers finissent derrière les barreaux

Une écrasante majorité réclame des sanctions pénales à l’encontre des banquiers coupables de fraudes

Selon un nouveau sondage d’opinion YouGov/Avaaz publié aujourd’hui, l’écrasante majorité des citoyens français (90%), allemands et britanniques (89% chacun) pensent que les banquiers responsables de fraude ou de manipulation de marchés devraient encourir des sanctions pénales, dont des peines de prison. Ce sondage, commandé par l’organisation Avaaz, vient d’être publié alors que les députés européens vont voter cet après-midi à Bruxelles une proposition prévoyant l’introduction de sanctions pénales contre les banquiers dans les Etats membres de l’Union européenne. Ce sondage, constitué d’un échantillon représentatif de plus de 3 700 citoyens français, britanniques et allemands, a également démontré que:

 -     Une majorité de citoyens allemands (60%), français (56%) et britanniques (70%) estiment que les banquiers reconnus coupables devraient écoper d’une peine de prison plutôt que leur banque ne paye une amende.

-     La plupart des citoyens allemands et britanniques pensent que leur gouvernement écoute principalement les grandes banques avant de légiférer ou de réguler le système bancaire (67% en Allemagne, 64% au Royaume-Uni et 49% en France).

-     78% des Français et 76% des Allemands estiment que les Etats membres de l’UE devraient établir des sanctions pénales communes pour punir les banquiers responsables de fraude.

Aujourd’hui à Bruxelles, Avaaz va remettre une pétition signée par plus de 720 000 personnes, à la députée européenne Arlene McCarthy qui dirige les débats sur cette question au sein de la Commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen. La pétition appelle à “une législation ambitieuse contre les abus sur les marchés, y compris des sanctions pénales pour les banquiers qui font fi des règles et transgressent nos lois”. 

http://www.avaaz.org/fr/la_fin_de_limpunite_des_banquiers_fr/

Alex Wilks, directeur de campagnes à Avaaz : “Les citoyens européens veulent voir des banquiers derrière les barreaux. Ils obtiennent des bonus exorbitants pour avoir pris des paris inconsidérés et s’en sortent trop facilement quand ils sont reconnus coupables. 720 000 personnes appellent aujourd’hui les députés européens à accepter qu’aucun banquier n’est trop gros pour aller en prison.”

Arlene McCarthy, députée européenne et vice-présidente de la Commission des affaires économiques et monétaires, a déclaré: “On ne peut pas faire confiance au secteur financier pour s’autoréguler. Les amendes se sont révélées être inefficaces et n’ont pas changé la culture de l’industrie bancaire. Nous allons donc renforcer la législation en imposant de lourdes sanctions pénales et des peines de prison dans tous les pays membres de l’UE – c’est une première. Tous les prix de référence et les indices seront concernés, la manipulation du Libor démontrant que les abus sont encore légion dans le secteur bancaire.”

Avaaz.org est un mouvement citoyen mondial comptant 16 millions de membres et qui agit pour que les opinions et les valeurs des citoyens influencent les décisions politiques mondiales. “Avaaz” signifie “voix” ou “chanson” dans de nombreuses langues.

Lire la suite...


Articles en relation