Connexion
/ Inscription
Mon espace

Projet de TTF : une menace sur la reprise économique européenne

ABONNÉS

Paris Europlace, organisation qui fédère l’ensemble des acteurs de la place financière de Paris - entreprises émettrices, investisseurs, banques et sociétés financières, professions juridiques et comptables - exprime sa vive préoccupation concernant la mise en place, par les Ministres des Finances des pays de la coopération, d’une TTF (Taxe sur les Transactions Financières).  

Une mauvaise nouvelle pour la zone Euro et la compétitivité des entreprises : les nombreux points d'incertitude sur les modalités de mise en œuvre, qui reflètent la difficulté à réunir un consensus des pays concernés, risquent d’entrainer un renforcement des incertitudes et de l’instabilité pour l’exercice des activités des entreprises industrielles et financières.

Et tout projet qui élargirait le champ de la taxe aux dérivés, en particulier aux dérivés actions, serait en soi une menace grave pour les entreprises françaises et européennes concernées, dont le coût de financement serait renchéri et la couverture des risques fragilisée.
Cette taxe provoquera une distorsion de concurrence au sein même de l’Europe qui a vocation à créer les conditions d’un marché intégré, harmonisé, sûr et accessible – sans même parler des autres pays du G20 qui sont totalement hors champ. Taxer ces contrats dérivés produira une relocalisation massive de ces instruments et des activités concernées dans les centres financiers en dehors de la zone des pays de coopération renforcée.


Pour mémo :

En France et en Italie, pays qui ont déjà adopté la TTF sur les actions, les volumes échangés sur les marchés boursiers ont fortement chuté :

Sur les actions françaises l’activité a chuté de 9,2% en brut, par rapport à la baisse globale des transactions, depuis la mise en place de la TTF début 2012,  avec une baisse plus importante sur les petites et moyennes valeurs.

- En Italie, l'impact a été encore plus lourd : -34,2% sur les volumes traités en valeur relative.

- La TTF, qui a également été mise en application en Italie sur les dérivés, même avec des seuils bas,  a entrainé une chute brutale des transactions de plus de 28 Mds€ sur les dérivés OTC (ramenées de 35 à 7 Mds€), sans que l’augmentation sur les marchés organisés ne soit véritablement significative (+2 Mds€), ce qui veut dire une délocalisation quasi-totale des transactions et un renchérissement du coût pour les entreprises.

www.paris-europlace.net

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...