Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché immobilier new yorkais attire de plus en plus les acheteurs français

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Que ce soit dans une logique d’achat de pied-à-terre ou d’investissement locatif, le marché immobilier américain se hisse en tête de liste des villes les plus convoitées par les Français. Pour répondre à cette demande croissante, My US Investment, cabinet de conseil spécialisé dans l’investissement immobilier aux Etats-Unis, poursuit son développement à New York, avec l’ouverture d’un bureau à Manhattan. Cette implantation sur la Cote Est s’ajoute à la présence de la société française à Atlanta, Memphis, Tampa, Miami ou encore Orlando.

Si les tickets d’entrée à New York sont plus élevés qu’à Atlanta ou Memphis, les opportunités à saisir sont réelles, comme l’explique Victor Pagès, fondateur de My US Investment : « Le marché new yorkais présente l’avantage d’offrir de solides garanties aux investisseurs. Après une faible baisse en 2008/2009, les prix se sont stabilisés et commencent aujourd’hui à remonter. Par ailleurs, le niveau des loyers est très élevé : un appartement de 1 ou 2 chambres avec 1 salle de bain se louera facilement entre 2 500 et 4 000 € par mois. Un timing intéressant donc..»

De nombreux quartiers se renouvellent et offrent de belles perspectives, notamment, Midtown West ou Chelsea, proches de la Highline, devraient prendre de la valeur à moyen terme. De même, que le Financial District qui attire de jeunes actifs.

Les quartiers plus appréciés des touristes, comme Soho, Greenwich Village ou encore Brooklyn sont également une bonne option pour pouvoir ensuite louer son bien. Mais, comme l’explique Victor Pagès : « il convient de faire très attention aux règles de copropriété qui varient d’un immeuble à l’autre concernant la location à court terme. On trouve ce type de produits dans des prix à partir de 500 000 $, soit environ 360 000 €. »

www.myusinvestment.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Croissance continue en 2018 pour le Crowdfunding immobilier

Baromètre de la plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, Fundimmo, réalisé auprès de 32 plateformes de crowdfunding en collaboration avec Hellocrowdfunding. 185 M€ ont été financés sur les plateformes de crowdfunding immobilier en 2018 en France, soit un total de 343 projets. C'est une progression nette de +83% par rapport à 2017 (101 M€) et stable, car l'évolution entre 2016 et 2017 était également de +83% avec 55 M€ collectés en 2016.« Malgré le ralentissement observé dans le...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Statistiques 2018 de la construction de logements en France

La Chambre Nationale des Conseils-Experts en Immobilier Patrimonial analyse les résultats publiés par l'Observatoire de la Statistique Publique 1/ Logement  En un an, 473 000 logements ont été autorisés à la construction, soit un recul de 5,2% par rapport aux douze mois précédents. Par ailleurs, ce sont 415 500 unités qui ont été mises en chantier sur la même période, avec un fléchissent de 0,6% en comparaison à l'an passé. Au dernier trimestre, les autorisations de logements à la...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
60%, des professionnels de l’immobilier optimistes…

… pour le marché du logement sur les 12 prochains mois. Six professionnels de l'immobilier sur dix se disent optimistes sur l'avenir du marché immobilier résidentiel pour 2019. Une proportion en recul toutefois de 20 points sur 1 an : ils étaient en effet 80% en janvier 2018. Le niveau bas des taux d'intérêt et le dynamisme du marché continuent à nourrir l'optimisme des professionnels ; à l'inverse ils se déclarent inquiets par le contexte économique et la baisse du pouvoir d'achat des...