Connexion
/ Inscription
Mon espace

Achat et e-commerce, les facilités de paiement plébiscitées par les consommateurs

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Une étude CSA Cofidis met en lumière l’essor des achats en ligne contribuant à faire entrer les facilités de paiement dans les habitudes des consommateurs.


Plus visibles et mieux connues, ces facilités de paiements séduisent un nombre conséquent d’e-acheteurs :
- 39%d’entre euxsontutilisateurs de facilités de paiement
- 34% se disent prêts à y recourir
- 38% réalisent au moins un achat toutes les 2 semaines sur internet contre 28% pour les e-acheteurs « classiques » et  près de 2/3 d’entre eux considèrent  aujourd’hui les facilités de paiement comme des moyens de paiement classiques, au même titre que la carte bancaire. 


Des facilités de paiement utilisées pour plusieurs raisons :

Etalement du paiement : une motivation citée par 53% des utilisateurs.

Réalisation d’un gros achat : plus d’1/3 des utilisateurs de facilités de paiement (soit 35%) s’en servent à cet effet.

Préservation de l’épargne : une vertu économique mise en avant par 24% des sondés..

- Utiles pour les achats de moins de 300€ pour 1/3 des utilisateurs. Les non-utilisateurs sont en revanche 31% à envisager y avoir recours pour des achats dont le montant est plus élevé, compris entre 300 et 999€


Si les qualités prêtées aux facilités de paiement sont les mêmes quelle que soit la solution considérée, les utilisations qui en sont faites divergent fortement :

- La carte de crédit enseigne est principalement utilisée pour acheter des articles de maison (c’est le cas pour 27% de ses détenteurs), et du prêt-à-porter (20%).

- Pour les achats domestiques, le paiement 3XCB est plébiscité : 42% pour échelonner leurs paiements en high tech et 33% en électroménager.

- La solution de paiement réutilisable sur le web est utilisée en priorité pour les dépenses imprévues : 32% pour profiter d’une bonne affaire et 20% pour réaliser un achat coup de cœur.

- Le crédit classique est utilisé en cas de gros achats : 43% de ses débiteurs y ont recours à ce titre et se tournent alors vers des produits électroménagers (pour 41% d’entre eux) et des accessoires d’automobiles et de motos (pour 12% d’entre eux).

L’évolution des comportements d’achat et l’impact du contexte économique sur la consommation implique que les enseignes (quels que soient leurs canaux de distribution) innovent, et notamment en matière de facilités de paiement car il s’agit d’une attente forte des consommateurs. Pour un 1 e-acheteurs sur 4, la possibilité de recourir aux facilités de paiement est un critère essentiel dans le choix de l’enseigne » détaille Sébastien Godin, Directeur commercial de Cofidis France. Une proportion qui monte à 45% lorsque l’e-acheteur est utilisateur de facilités de paiement.

En l’absence de facilité de paiement, 69% auraient annulé ou reporté leur achat. Un chiffre qui monte à 85% pour ceux qui ont recours à une solution réutilisable sur le web. Le montant du panier, lui aussi, aurait été différent : 51% des utilisateurs auraient acheté pour un montant inférieur. Les e-acheteurs ayant fait appel à une solution réutilisable sur le web auraient été 60% dans ce cas. 80% soulignent que le recours à une facilité de paiement leur a permis de réaliser un achat dans des délais plus brefs.


Côté attentes des e-acheteurs, pour 1 sur 5, la sécurité du paiement est un élément déterminant dans le choix de la facilité de paiement.


Accéder au "Tableau Impact des facilités de paiement sur les achats Web et point de vente" :
www.hopscotch-presse.fr/cofidis/enquete_csa-cofidis_facilites_de_paiement_2014.jpg

               

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Nominations professionnels du droit

Bernard Cendrier, Senior Advisor opérationnel chez Deloitte Corporate Finance Il apporte à l'équipe animée par Charles Bédier son expertise et sa connaissance, notamment des secteurs de la chimie, du facility management et de l'énergie. Fort d'une expérience de plus de 30 ans, Bernard Cendrier a occupé différentes fonctions de direction chez Gaz de France, Estampille SA, Engie, Desk Finance M&A et Rhodia. En 2008, après la reprise de Rhodia par Solvay, il devient Directeur des Fusions &...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Manifeste pour un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises

Le Medef et l'Afep*, en partenariat avec le Cliff** et le C3D***, prônent la mise en place d'un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises évaluées. Une grande enquête a été menée par les 4 partenaires auprès de 58 entreprises du SBF 120 - dont 27 du CAC 40 - afin d'évaluer, de façon anonyme, les pratiques des principaux organismes de notation de la politique RSE des entreprises. Sur la base des résultats, le Medef et l'Afep, en partenariat avec le Cliff et...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Affacturage : Factofrance accompagne ses clients aux Etats-Unis

Complémentaire à un contrat d'affacturage français ou Paneuropéen, cette offre proposée par Factofrance, acteur dans le secteur de l'affacturage en France, permet aux entreprises éligibles de financer le développement de leurs filiales américaines Les Etats-Unis est un pays d'implantation privilégié des entreprises françaises, où ces dernières réalisent 16% de leur chiffre d'affaires, soit 203 Mds€. Viennent ensuite l'Allemagne avec 117 Mds€ et le Royaume-Uni avec 108 Mds€. Les Etats-Unis...