Connexion
/ Inscription
Mon espace

Achat et e-commerce, les facilités de paiement plébiscitées par les consommateurs

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Une étude CSA Cofidis met en lumière l’essor des achats en ligne contribuant à faire entrer les facilités de paiement dans les habitudes des consommateurs.


Plus visibles et mieux connues, ces facilités de paiements séduisent un nombre conséquent d’e-acheteurs :
- 39%d’entre euxsontutilisateurs de facilités de paiement
- 34% se disent prêts à y recourir
- 38% réalisent au moins un achat toutes les 2 semaines sur internet contre 28% pour les e-acheteurs « classiques » et  près de 2/3 d’entre eux considèrent  aujourd’hui les facilités de paiement comme des moyens de paiement classiques, au même titre que la carte bancaire. 


Des facilités de paiement utilisées pour plusieurs raisons :

Etalement du paiement : une motivation citée par 53% des utilisateurs.

Réalisation d’un gros achat : plus d’1/3 des utilisateurs de facilités de paiement (soit 35%) s’en servent à cet effet.

Préservation de l’épargne : une vertu économique mise en avant par 24% des sondés..

- Utiles pour les achats de moins de 300€ pour 1/3 des utilisateurs. Les non-utilisateurs sont en revanche 31% à envisager y avoir recours pour des achats dont le montant est plus élevé, compris entre 300 et 999€


Si les qualités prêtées aux facilités de paiement sont les mêmes quelle que soit la solution considérée, les utilisations qui en sont faites divergent fortement :

- La carte de crédit enseigne est principalement utilisée pour acheter des articles de maison (c’est le cas pour 27% de ses détenteurs), et du prêt-à-porter (20%).

- Pour les achats domestiques, le paiement 3XCB est plébiscité : 42% pour échelonner leurs paiements en high tech et 33% en électroménager.

- La solution de paiement réutilisable sur le web est utilisée en priorité pour les dépenses imprévues : 32% pour profiter d’une bonne affaire et 20% pour réaliser un achat coup de cœur.

- Le crédit classique est utilisé en cas de gros achats : 43% de ses débiteurs y ont recours à ce titre et se tournent alors vers des produits électroménagers (pour 41% d’entre eux) et des accessoires d’automobiles et de motos (pour 12% d’entre eux).

L’évolution des comportements d’achat et l’impact du contexte économique sur la consommation implique que les enseignes (quels que soient leurs canaux de distribution) innovent, et notamment en matière de facilités de paiement car il s’agit d’une attente forte des consommateurs. Pour un 1 e-acheteurs sur 4, la possibilité de recourir aux facilités de paiement est un critère essentiel dans le choix de l’enseigne » détaille Sébastien Godin, Directeur commercial de Cofidis France. Une proportion qui monte à 45% lorsque l’e-acheteur est utilisateur de facilités de paiement.

En l’absence de facilité de paiement, 69% auraient annulé ou reporté leur achat. Un chiffre qui monte à 85% pour ceux qui ont recours à une solution réutilisable sur le web. Le montant du panier, lui aussi, aurait été différent : 51% des utilisateurs auraient acheté pour un montant inférieur. Les e-acheteurs ayant fait appel à une solution réutilisable sur le web auraient été 60% dans ce cas. 80% soulignent que le recours à une facilité de paiement leur a permis de réaliser un achat dans des délais plus brefs.


Côté attentes des e-acheteurs, pour 1 sur 5, la sécurité du paiement est un élément déterminant dans le choix de la facilité de paiement.


Accéder au "Tableau Impact des facilités de paiement sur les achats Web et point de vente" :
www.hopscotch-presse.fr/cofidis/enquete_csa-cofidis_facilites_de_paiement_2014.jpg

               

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...