Connexion
/ Inscription
Mon espace

En 2014, les émissions high yield devraient atteindre 110 Mds€

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Une étude effectuée récemment par Candriam, intitulée : La fin de « l’argent bon marché ?» analyse les investissements dans les marchés obligataires sur fond de durcissement de la politique monétaire. Cette étude cherche les moyens d’optimiser le potentiel risque/rendement sur les marchés du crédit et elle examine également quelle sont les stratégies, High Yield notamment, les plus appropriées pour tirer parti des meilleures opportunités. .

Explication de Philippe Noyard, Responsable High Yield & Arbitrage Crédit : « Alors que l’ère de l’argent bon marché touche à sa fin, les investisseurs sont confrontés à deux grandes préoccupations : quel sera l’impact de la hausse des taux d’intérêt sur les portefeuilles d’investissement et comment trouver du rendement à un niveau intéressant ? Pour relever ces défis, les investisseurs doivent s’interroger sur leur processus décisionnel en matière d’investissements obligataires. Nous sommes fermement convaincus que la performance des portefeuilles viendra désormais de la génération de l’alpha. »
Pour de nombreux investisseurs, il est aujourd’hui essentiel de se concentrer sur des opportunités dans l’univers du crédit alternatif, comme les obligations d’entreprises High Yield, qui sont peu corrélées aux fluctuations des taux d’intérêt et offrent des rendements attractifs, tout en pratiquant une gestion flexible et dynamique afin d’atténuer les risques. Les spreads se stabilisent, la dispersion entre les titres augmente à mesure que l’environnement macroéconomique et le contexte de marché se normalisent. Aujourd’hui plus que jamais, les stratégies de crédit alternatives bénéficient de ces conditions et elles doivent avoir leur place dans un portefeuille d’allocation d’actifs global.

Philippe Noyard poursuit : « Le segment du crédit d’entreprise High Yield pèse actuellement, en termes d’actifs, 1 300 Mds€ au niveau mondial, dont 280 Mds€ en Europe, ce qui ne représente pourtant que 25% du marché américain. Mais les dimensions géographique et sectorielle de ce marché augmentent de façon significative et nous assistons actuellement à une nette augmentation des émissions sur les marchés émergents ainsi que dans les pays européens de la périphérie. La classe d’actifs high yield inspire de plus en plus confiance et le besoin de refinancement reste très important. Qui plus est, son aptitude à contribuer à la diversification des portefeuilles revêt aussi une importance cruciale dans les conditions actuelles. »

Préserver le rendement tout en gérant les risques reste la priorité de tout investisseur, quel que soit son profil. Les stratégies high yield ont aujourd’hui le vent en poupe mais les approches diffèrent en fonction du profil de risque de l’investisseur.
Chez Candriam, la stratégie High Spread (volatilité moyenne) combine une poche ‘duration courte’ et une poche ‘opportuniste’ avec une couverture du risque de perte extrême. Deux autres approches avec différents profils de volatilité peuvent être envisagées : une stratégie de crédit long-short assortie d’une faible volatilité (opportuniste, avec une exposition nette au high yield limitée), et des stratégies high yield long only avec une volatilité plus élevée (gestion active à fortes convictions, sur la base d’une sélection rigoureuse d’obligations).

Accéder à l’étude www.candriam.com/markets/studies/white_paper_credit_opportunities__ALL_EN.htm

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Notre sélection de fonds « dynamiques » gagne 4,9% en 3 mois

Si le mois de décembre a été meurtrier pour les marchés actions, avec un plongeon jamais vu depuis 1931, les semaines de début d'année ont marqué la 5e progression de l'histoire financière. Résultat : notre sélection de fonds dynamiques a repris des couleurs, avec un gain de 4,9 % en trois mois. Depuis la mise à jour du 6 décembre 2018, toutes les performances concernant notre liste de fonds dynamiques sont en hausse, que ce soit sur trois ans, un an ou trois mois. Notre dernière recrue,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire

Grand concours d’affiches : L’Épargne Solidaire Sur le thème de l’Épargne Solidaire, la Maison de l’Épargne* lance du 18 février au 10 mai 2019 un appel aux candidatures pour son 2ème Concours d’Affiches ; destiné aux affichistes, dessinateurs et graphistes de notre temps. Le jury présidé par Gérard Auffray, est composé de : ➢ Gérard Auffray, Président Fondateur et mécène de la Maison de l’Epargne ➢ Patricia de Figueiredo, Rédactrice en Chef de Culture Papier ➢ Philippe Francq, dessinateur,...