Connexion
/ Inscription
Mon espace
Financement
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

Business angels : reprise des investissements en 2013

France Angels a recueilli auprès de l’ensemble de ses réseaux membres les données de l’activité des Business Angels en 2013. Ces chiffres mettent en évidence une légère hausse du nombre de Business Angels membres des réseaux, une reprise des investissements et un accompagnement toujours actif auprès d’un nombre croissant d’entreprises.

Ce bilan présenté par France Angels, fédération des réseaux de Business Angels, permet de mettre en évidence l’évolution, la stagnation ou la baisse chiffrées du nombre de Business Angels, de réseaux, d’entreprises financées et leur typologie.

2013, une année de reprise de l’activité des Business Angels

En 2013 le nombre de Business Angels membres des 82 réseaux affiliés à France Angels est en légère augmentation avec 4 292 investisseurs individuels (soit +4% versus 2012). Avec 435 Business Angels recensés qui ont quitté leur réseau et 573 nouveaux Business Angels qui ont intégré un réseau, le taux de renouvellement des Business Angels au sein des réseaux est de 14%.

Côté financement, le montant des investissements sur l’année montre une légère reprise de 2%  atteignant les 41 millions d’euros contre un peu plus de 40 millions en 2012.

Nombre de dossiers reçus et étudiés

Les Business Angels reçoivent chaque année plus de 10 000 dossiers, dont 4 000 sont étudiés en profondeur. Parmi ceux-ci 1 800 sont présentés aux membres des réseaux après une instruction rigoureuse et 370 entreprises ont été finalement investies en 2013.

Il est important de noter que grâce à leur action, les Business Angels ont permis, cette année encore, aux entreprises qu’ils financent et accompagnent de bénéficier d’un montant global de financement de l’ordre de 120 M€ (soit un effet de levier proche de 3). En effet, c’est grâce à la prise de risque des Business Angels que les jeunes entreprises sont en mesure de convaincre les investisseurs individuels, les fonds d’amorçage et les banques régionales d’intervenir en co-investissement. Outre cet effet de levier, l’apport financier initial des Business Angels dans les jeunes pousses a contribué à la création de près de 3 000 emplois directs en 2013, un chiffre en constante hausse (2 600 en 2012).

La répartition des investissements

Les Business Angels investissent en moyenne 132 K€ par entreprise (contre 114 K€ en 2012)  avec des tours de table allant de 50K€ à 1 M€. Sur les 41M€ investis en 2013, près de 40% (contre un tiers en 2012) des investissements sont du refinancement, ce qui illustre la capacité d’accompagnement des Business Angels dans la durée.

Profil des entreprises accompagnées

Elles sont essentiellement implantées au cœur des grandes régions économiques: Ile de France (46%),  Rhône-Alpes (17%), Languedoc-Roussillon /Midi-Pyrénées/ PACA (9%),  Pays de la Loire (7%) Nord/Normandie (7%) mais aussi en Bretagne (5%) et en Limousin/Centre/Auvergne (5%).

Leur répartition sectorielle (en montants investis) indique une forte concentration dans les services numériques (25%), les logiciels/mobiles/Internet (16%), la santé et les BioTech (15%), l’énergie et les CleanTech (11%), les services et transports (9%), l’industrie et la chimie (9%) et enfin, les Biens de consommation (7%).

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation