Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Culture & Société
ABONNÉS

Retour de la confiance des entreprises

Principaux enseignements de l'enquête Analystes 2014 de Fidelity, réalisée auprès de 128 analystes actions et crédit de Fidelity Worldwide Investment en Europe et en Asie, qui reflète le sentiment actuel de plus de 6 000 entreprises mondiales.


43%
des entreprises se disent confiantes cette année

Elles ne craignent plus l’effondrement du système financier ou des risques de contagionenvisagés il y a quelques temps. Néanmoins, on peut résumer le sentiment actuel par l’expression d’« optimisme prudent ».
L'heure est revenue de passer à l'action, sans toutefois se laisser aller à l’euphorie. Pour 71% des analystes interrogés, si les bilans des entreprises suivies sont en bien meilleure santé qu’il y a trois ans, les entreprises ne sont pas encore prêtes à utiliser les liquidités accumulées de manière trop agressive.


Les dividendes

54% des entreprises devraient maintenir ou relever (40%) le niveau de leurs dividendes. Les progressions les plus fortes devraient venir des Etats- Unis et du Japon, qui pourraient jouer un effet rattrapage par rapport à l’Europe qui bénéficie déjà d’un niveau plutôt élevé de dividendes distribués.


Les opérations de fusions et acquisitions

Pour 85% des analystes, elles seraient à l'ordre du jour dans un avenir proche. La plupart s’attendent à un nombre raisonnable d’opérations, 15% à des volumes considérables et seule une petite minorité considère qu’il s’agit d’une priorité stratégique. Toutefois, le type d’opération de fusion ou d’acquisition préféré correspond aux acquisitions consolidatrices pour plus de 50% des sondés,qui sont les plus simples, les plus organiques, souvent les moinscoûteuses et les moins risquées.

Les entreprises liées à la propriété intellectuelle sont les mieux orientées (santé, technologies et financières), au détriment de celles liées aux matières premières. 

En termes de zones géographiques, les pays développés semblent plus porteurs que les émergents impactés par des dirigeants d’entreprise plus inquiets. Cela est peu surprenant étant donné l’environnement actuel de dollar fort et le ralentissement de la demande de matières premières.

www.fidelityworldwideinvestment.com

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation