Connexion
/ Inscription
Mon espace

Sommes-nous préparés financièrement pour l'avenir ?

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Une étude menée par Nielsen sur les Stratégies d’Epargne et d’Investissement évalue comment les consommateurs du monde se préparent face aux frais financiers actuels et futurs. Nielsen a ainsi distingué 16 stratégies d'épargne et d'investissement différentes utilisées pour financer un ensemble de 14 objectifs financiers à long et court terme.

- 69% dans le monde sont convaincus qu'ils atteindront leurs objectifs financiers mais seulement 28% d’entre eux font confiance à leur plan actuel et 41% pensent qu'ils devront ajuster leurs investissements régulièrement.

- 31% ne pense pas pouvoir atteindre ses objectifs avec ses seules rémunérations, actuelles ou futures.

« La préparation de son propre avenir financier a des implications qui vont au-delà des besoins personnels », indique Oliver Rust, vice-président, Global Financial Services, Nielsen. « En particulier dans les économies matures où la population vieillit, il y a des préoccupations croissantes quant à la capacité des Etats à soutenir les frais tels que la retraite, les soins de santé et l'éducation…».


Epargner, davantage un projet d’avenir qu’une activité 

Quels que soient les objectifs poursuivis, les intentions pour épargner à l'avenir sont plus fortes que les activités d'épargne actuelles sauf en ce qui concerne les questions de santé : 42% des épargnants actifs contre 41% des épargnants futurs.
Les projets d'épargne sont plus importants en Asie-Pacifique, en Amérique latine et Moyen-Orient  / Afrique, en particulier pour financer l’avenir des enfants, les études supérieures, mais aussi l’acquisition d’une résidence principale ou secondaire, l’achat d’objets de luxe, la constitution d’un patrimoine financier ou encore une création d’entreprise. En Amérique du Nord et en Europe, les intentions d'épargne future sont plus faibles pour le financement de l'enseignement supérieur, la création d'entreprise et la préparation de certains événements de la vie, comme un mariage ou une naissance.
« Le plus grand nombre de répondants prévoyant d’économiser davantage à l’avenir qu’à l’heure actuelle suggère que le moment est arrivé de mieux éduquer les consommateurs sur les stratégies d'épargne et d'investissement qui les aideront à atteindre leurs objectifs financiers», déclare Oliver Rust. « Il existe un fort potentiel dans les régions en développement grâce à une accumulation aussi croissante de richesses et de fortes aspirations pour une ascension sociale et un avenir financier plus sûr. »


Santé et dépenses imprévues sont les priorités des épargnants, pour, respectivement, 42% et 41% de répondants :

- Amérique du Nord :
39%
- Amérique latine : 38%
- Europe : 32%
- Asie-Pacifique : 47%
- Moyen-Orient / Afrique : 40%


Retraite et avenir des enfants, objectifs pour l’avenir
Les économies à plus long terme, telles que la retraite et l'avenir des enfants sont les priorités des répondants mondiaux, respectivement 35% et 34% :

- Amérique du Nord et Asie-Pacifique : 39%
- Amérique latine : 32%
- Moyen-Orient / Afrique : 30%
- Europe : 26%

« La différence entre les programmes de retraite publics et privés explique les différences de perception vis-à-vis de l'épargne retraite à travers le globe », précise Oliver Rust. « Quand les Américains prennent leur retraite, les prestations sont généralement beaucoup plus basses que le montant gagné en étant actifs ; en comparaison les Européens, eux, comptent sur une plus faible décote lors de la retraite. Mais cela est en train de changer dans certains pays européens, où des employeurs mettent en place des régimes de retraite obligatoires afin de remplacer les programmes publics... Plus que jamais, un plus grand complément d'épargne privée est nécessaire pour compenser. »  

 

Accéder à l’intégralité de l’étude 
www.nielsen.com/us/en/reports/2014/are-we-financially-prepared-for-the-future.html

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation