Connexion
/ Inscription
Mon espace

La place de Paris leader de la zone Euro pour les transactions en devise chinoise

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

A l’occasion du forum économique franco-chinois du 27 mars, Gérard Mestrallet, Président de Paris Europlace, a affirmé : « la place de Paris franchit de nouvelles étapes structurantes qui vont permettre d’accélérer les investissements industriels et financiers entre la France et la Chine ».

1/ Agrément croisé des investisseurs français pour investir sur le marché chinois et des investisseurs chinois pour investir en France.

- Quota RQFII* de 80 Mds de Rmb accordé aux investisseurs institutionnels français agréés pour investir en Chine en monnaie chinoise. La place de Paris est la 1° place de la zone euro à obtenir le bénéfice de ce dispositif. Ce quota, équivalent en montant à celui annoncé en octobre 2013 par la place de Londres, correspond aux potentiels d’investissement souhaités par les sociétés d’assurance, banques, sociétés de gestion et fonds d’investissement français, qui développent leurs activités sur le marché chinois.

- Echange de lettres QDII ** entre la CBRC (Commission de Supervision Bancaire de Chine) et l’AMF, qui élargit la capacité des banques et investisseurs institutionnels chinois qualifiés à investir sur le marché français.


2/ Mobilisation des acteurs pour la création d’un dispositif de compensation en Renminbi à vocation européenne.

Sous l’égide de Paris Europlace, et avec le concours de la Banque de France, plusieurs grandes banques françaises et internationales implantées à Paris se mobilisent afin d’offrir des services de paiement Rmb aux acteurs financiers européens et des pays d’Afrique, selon des modalités opérationnelles et fonctionnelles répondant aux exigences réglementaires et aux normes de sécurité.


3/ Accélération de la coopération pour le développement du marché obligataire chinois.

Paris Europlace accélère les actions initiées dans le cadre de son accord de coopération conclu en 2012 avec NAFMII (National Association of Institutional Investors) pour le développement du marché obligataire chinois. Les nouvelles actions 2014 concernent l’échange d’expertises, y compris dans la domaine de la régulation, la réalisation de sessions de formation d’opérateurs chinois et/ou représentants des Autorités de régulation, en France et en Chine, et l’étude de recommandations pour faciliter l’investissement sur ces marchés.


Aujourd'hui, Paris Europlace, qui est fortement engagée pour la mise en place de mécanismes permettant d’accompagner les entreprises - dont les PME/ETI - françaises et européennes, et le leader de la zone euro sur le marché du RMB :

- Plus de 20% des échanges commerciaux franco-chinois sont d’ores et déjà libellés en RMB. Et le potentiel de croissance est réel, compte tenu des liens forts existants entre les deux pays, la Chine étant la 3ème destination (hors Europe) pour les exportations françaises, et le 2ème fournisseur de la France.

- Les banques françaises et chinoises ont déployé leurs offres de services bancaires en RMB et diversifie de plus en plus leurs solutions d’accompagnement des entreprises. Le montant des dépôts bancaires en RMB à Paris s’élève à 20 Mds de RMB, soit le 2° plus grand pôle en Europe, dont un volume non négligeable provient de transactions entre la Chine et L’Afrique.

- Les entreprises françaises (Air Liquide, Alstom, BNP Paribas, Crédit Agricole CIB, Lafarge, Renault, Société Générale, Total, Véolia) figurent parmi les plus importants émetteurs d’obligations en RMB, avec 10 Mds RMB émis, soit un montant équivalent aux émissions des entreprises allemandes, et le double des émissions britanniques.


En octobre 2013, sous l’impulsion de l’action menée à Paris, la PBOC
(Banque Populaire de Chine) et la BCE ont signé un accord de swap de 350 Mds de Rmb, le plus important après celui signé avec Hong Kong, permettant de fluidifier les transactions financières entre les deux zones, faciliter l’investissement, les échanges commerciaux et les activités financières en RMB, et renforcer la liquidité du RMB dans la zone euro.


Les nouvelles priorités stratégiques de Paris Europlace pour 2014 :

- Renforcer et élargir l’ouverture de comptes, l’offre de produits et services en RMB, pour accompagner les entreprises françaises et européennes dans leurs transactions commerciales avec la Chine.

- Accélérer les opérations des émetteurs français et européens sur le marché Rmb offshore.

- Développer à Paris un pôle de services, voire de liquidité en RMB offshore, à même d’accompagner les flux commerciaux Chine-Afrique.


*RQFII : Rmb Qualified Foreign Institutional Investors.
**QDII : Qualified Domestic Institutional Investors.

www.paris-europlace.net

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation