Connexion
/ Inscription
Mon espace

Aviva Investors France maîtrise son destin

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

« 2013   aura de nouveau été un très bon cru pour nous, se réjouit Jean-François Boulier, président du directoire d’Aviva Investors France. 2014 se présente comme une année très constructive. »

Plus d’un fonds sur deux (sur un total actuel de quarante) est sur un an dans le premier quartile de sa catégorie. La proportion s’accroît avec le temps : sur dix ans, près de quatre fonds sur cinq se trouvent dans le premier quartile. Aviva Investors France n’entend pas s’arrêter en si bon chemin ! Un nouveau chief executive officer, Euan Munro, vient d’être recruté. Par ailleurs, la commercialisation de la nouvelle gamme multi assets va prochainement débuter.

S’affranchir du directionnel

Les principaux axes stratégiques pour 2014 portent sur le développement des plateformes global fixed income (invesment grade, high yield, convertibles, global rates, obligations d’Etat, monétaire, investments for insurance, credit research) et secure income alternatives (projets immobiliers et financement d’infrastructures à long terme), ainsi que sur l’adaptation des produits à un environnement de taux d’intérêt qui, après vingt ans de décroissance, n’ont plus de marge de détente et qui, au contraire, devraient finir un jour par remonter.

Ainsi que l’explique Denis Lehman, responsable de la gestion OPCVM de taux, l’objectif est de « s’affranchir du risque directionnel de taux, de bénéficier d’un portage positif, de conserver l’alpha de la gestion et de proposer un produit d’attente en alternative aux poches monétaires, au rendement anémique ». La gestion, par exemple, aura ainsi recours aux obligations indexées sur l’inflation (forte, notamment, dans certains pays émergents) ou à des techniques de couverture. Comme beaucoup d’opérateurs s’attendent à ce que les taux d’intérêt restent extrêmement bas, se prémunir contre la hausse des taux ne coûte pas très cher…

Notre avis

Avec 92,8 milliards d’euros fin 2013, Aviva Investors France – qui emploie une centaine de personnes – revendique la place de numéro un des gestionnaires appartenant à un groupe étranger implantés dans l’Hexagone par la taille des encours gérés. Les obligations représentent 71,5 % de l’ensemble, devant la diversification (12,3 %), le court terme (8,9 %) et les actions (7,3 %). L’an dernier, la collecte interne a été positive (36 millions d’euros), mais la collecte externe a été négative (808 millions d’euros). Cela dit, cette décollecte, surtout due aux supports monétaires (à hauteur de 634 millions), a été compensée en deux mois. Aujourd’hui, les encours externes pèsent 4,4 milliards d’euros.

Aviva Investors France s’adresse presque exclusivement aux investisseurs institutionnels. En 2013, l’effet marché a permis aux encours globaux de se gonfler seulement de 3,7 %, eu égard à la prédominance obligataire. Cela ne fait pas rêver, mais c’est la rançon du sérieux ! Parmi les fonds obligataires de droit français, nous avons une préférence pour Aviva Oblig International (code Isin : FR0000097495), dont la performance en rythme annualisé sur trois ans est supérieure à 12 %.

Michel Lemosof

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Sfaf : le catalogue des formations 2019 est en ligne

Les nouveautés du catalogue 2019 :  Une rubrique Analyse Extra Financière, avec les formations- Enrichir l'analyse financière par l'ESG- La Gouvernance ou ce qui fait la différence sur le long terme- L'investissement responsable et à impact sociétal Mais aussi des séminaires sur …- Les principes de l'analyse crédit- Une initiation au Big Data et à l'IA dans la finance Enfin, de nouvelles formations en lien avec l'actualité réglementaire…- Comprendre et appliquer la directive MIFID II-...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
10ème Observatoire des Offres Publiques

Publié par EY, les résultats de cette nouvelle édition recense et analyse l'ensemble des offres publiques intervenues sur les actions de sociétés cotées en France, déclarées conformes en 2018 par l'AMF.  A cette analyse s'ajoute celle de l'évolution des marchés Paris de la cotation sur la place de Paris (introductions en bourse, retraits de cote, réformes, …) ainsi que le recensement des principales augmentations de capital sur le marché boursier français. 22 offres publiques portant sur des...