Connexion
/ Inscription
Mon espace

10 bonnes raisons de s’épanouir grâce au vélo

ABONNÉS

1. Se remettre au sport en douceur

Pour tous ceux qui ne pratiquent plus d’activité physique depuis quelques temps déjà, il serait malvenu de commencer par une discipline qui demande trop d’efforts, au risque de l’abandonner avant même d’en avoir tiré les premiers bénéfices. Le meilleur conseil serait donc d’y aller en douceur - ce que permet le cyclisme - en sélectionnant un parcours approprié. Il ne s’agit pas d’avaler les kilomètres mais plutôt de réapprendre à se faire plaisir pour, ensuite, se permettre de lier entraînement et difficulté.

2. A n’importe quel âge

Reconnu pour développer l’adresse et l’équilibre, faire du vélo s’enseigne dès l’enfance et, comme a pu le démontrer le cycliste centenaire - Robert Marchand, cela ne s’oublie pas d’aussi tôt. Il est l’exemple même qu’entretenir une activité sportive régulière a pour vertu de conserver ses capacités motrices et intellectuelles.

3. Regagner une estime de soi

Bien que l’estime de soi soit, en premier lieu, un facteur de bien-être intérieur, il est indéniablement corrélé à la société dans laquelle nous évoluons et, notamment, au regard extérieur que chacun porte, même inconsciemment, sur l’autre. Ainsi, pour se sentir mieux dans sa peau, une certaine reprise en main de son corps alliée à une alimentation plus équilibrée sont à envisager.

4. Dire adieu à l’effet « peau d’orange »

Le cyclisme est le remède anti jambes lourdes par excellence. En effet, sa pratique favorise la circulation veineuse et lymphatique grâce à un mouvement constant de flexion/extension qui, à force d’entraînement et de patience, fera disparaître cette peau d’orange tant redoutée.

5. Oublier le stress pendant quelques instants

Gérer la montée du stress n’est pas toujours chose aisée mais le sport peut aider à contrer ses effets néfastes. En plus des résultats positifs qu’il a sur l’organisme, il agit sur le psychique de par son pouvoir relaxant qui fait chuter la tension nerveuse et annule le sentiment d’anxiété. Désormais, pour limiter la montée du stress au quotidien, pourquoi ne pas commencer par éviter l’utilisation des transports en commun et opter pour des déplacements à vélo ?

6. Retrouver le sommeil

Pour 70 % des Français, trouver le sommeil n’est pas aussi facile que cela puisse paraître à cause d’un trop plein de pensées qui empêche de pouvoir s’endormir en toute sérénité. Et pourtant, il faut savoir que le meilleur des somnifères reste le sport et la fatigue physique qui en découle.

7. Préserver son coeur

Il est bien connu qu’exercer une activité physique régulière développe l’endurance musculaire mais également cardio-vasculaire. Cependant, pour des personnes souffrant de problèmes cardiaques, il est fortement déconseillé de pratiquer des sports trop intenses, où les pulsations du coeur monteraient trop haut, trop rapidement. L’avantage du cyclisme est qu’il permet de doser son effort selon le choix du parcours, l’utilisation des vitesses et le rythme privilégié.

8. Arrêter de fumer sans frustration

Se décider à arrêter de fumer se caractérise très souvent, lors du passage à l’acte, par vouloir compenser une addiction malsaine par une autre, comme une fringale intempestive. Plutôt que de recourir à la facilité et mettre son corps à nouveau en danger, opter pour la pratique d’un sport sera nettement plus bénéfique. Bien entendu, ce ne sera pas de tout repos mais au fur et à mesure des entrainements, le bout du tunnel finira par se montrer et les capacités respiratoires seront retrouvées.

9. Changer ses habitudes

Dans une vie, le vélo est, en quelque sorte, le premier outil d’émancipation. Il permet, aisément, de se déplacer sans avoir à importuner son entourage. Malheureusement, avec le temps, il est peu à peu mis de côté par les engins à moteurs, jusqu’à en oublier son intérêt premier. Désormais, la seule activité physique qui demeure est la marche à pied depuis le seuil de sa maison jusqu’à sa voiture. Alors qu’au lieu de nuire à notre santé et à notre environnement, il serait plus intéressant de le réutiliser pour les plus courts trajets.

10. Allier culture et sport

Le premier avantage des sports en plein air, c’est de pouvoir jouir de l’environnement qui nous entoure. La pratique du cyclisme relève cet objectif d’évasion car l’aventure est toujours au bout du chemin. Il suffit juste de décider de faire une pause pour partir à la découverte de la culture locale.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...