Connexion
/ Inscription
Mon espace

Retraite : les reformes se succèdent et les Français restent inquiets

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Selon le 3ème édition du baromètre* du cabinet d'audit Deloitte, 63% des Français estiment que leur pension de retraite ne sera pas suffisante pour couvrir leurs besoins financiers.

Si la réforme des retraites est jugée nécessaire par les Français, 19% ne sont pas convaincus que ces dernières annonces apportent plus d’équité et 13% qu’elles ne sont pas suffisantes pour préserver durablement le système par répartition. 22% jugent également sévèrement les apports de la réforme sur les conditions de préparation anticipée à la retraite.

Après une embellie en 2012, l’inquiétude des Français retrouve son niveau de 2011 et sont de plus en plus préoccupés par la retraite (54% pour les actifs contre 51% en 2012). Ces derniers sont convaincus que leur situation sera plus défavorable que celle des retraités d’aujourd’hui.

67% des actifs pensent partir à la retraite à partir de 65 ans. L’âge moyen estimé de départ à la retraite est de 65,2 ans, moyenne plus élevée chez les 25/34 ans (67 ans) et pour les 35/44 ans (66 ans).

Si  63% des actifs considèrent que leur pension future ne suffira pas à couvrir leurs besoins financiers, ils sont même 77% à estimer nécessaire, arrivés à la retraite, de devoir compléter leur revenu par d’autres sources. De manière générale, ces actifs sont 1 sur 2 à n’avoir aucune idée du montant de leur future retraite

40% des actifs n’ont confiance en aucun des interlocuteurs dans le domaine de la retraite pour les aider à se préparer à cette échéance.

53% des actifs disent épargner pour financer leur retraite, contre 61% en 2012. Les mentalités évoluent sur le choix des produits d’épargne, avec une place de plus en plus grande pour les rendements et les avantages fiscaux, face à la disponibilité de l’épargne, et un regain d’intérêt pour l’assurance vie (+7 points). Les comptes sur livret perdent 6 points en tant que produit privilégié.

 

Pour placer leur épargne en vue de la retraite, 66% privilégient les banques pour leur proximité notamment. Les assurances / mutuelles sont privilégiées par 20% des épargnants. 

Les épargnants jugent de façon mitigée leur établissement et pointent un déficit de conseil et de personnalisation. 26% des épargnants retraite seraient prêts à payer pour bénéficier de services de conseils ou d’accompagnement à valeur ajoutée.

Accéder à l’intégralité de l’étude : www.deloitte-france.fr/documents/Barometre_Retraite2014.pdf

*Sondage réalisé quelques jours après les annonces des mesures de la réforme 2013, cette 3ème édition a été administrée par l’institut Harris Interactive auprès de 4 000 personnes.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...