Connexion
/ Inscription
Mon espace

Retraite : les reformes se succèdent et les Français restent inquiets

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Selon le 3ème édition du baromètre* du cabinet d'audit Deloitte, 63% des Français estiment que leur pension de retraite ne sera pas suffisante pour couvrir leurs besoins financiers.

Si la réforme des retraites est jugée nécessaire par les Français, 19% ne sont pas convaincus que ces dernières annonces apportent plus d’équité et 13% qu’elles ne sont pas suffisantes pour préserver durablement le système par répartition. 22% jugent également sévèrement les apports de la réforme sur les conditions de préparation anticipée à la retraite.

Après une embellie en 2012, l’inquiétude des Français retrouve son niveau de 2011 et sont de plus en plus préoccupés par la retraite (54% pour les actifs contre 51% en 2012). Ces derniers sont convaincus que leur situation sera plus défavorable que celle des retraités d’aujourd’hui.

67% des actifs pensent partir à la retraite à partir de 65 ans. L’âge moyen estimé de départ à la retraite est de 65,2 ans, moyenne plus élevée chez les 25/34 ans (67 ans) et pour les 35/44 ans (66 ans).

Si  63% des actifs considèrent que leur pension future ne suffira pas à couvrir leurs besoins financiers, ils sont même 77% à estimer nécessaire, arrivés à la retraite, de devoir compléter leur revenu par d’autres sources. De manière générale, ces actifs sont 1 sur 2 à n’avoir aucune idée du montant de leur future retraite

40% des actifs n’ont confiance en aucun des interlocuteurs dans le domaine de la retraite pour les aider à se préparer à cette échéance.

53% des actifs disent épargner pour financer leur retraite, contre 61% en 2012. Les mentalités évoluent sur le choix des produits d’épargne, avec une place de plus en plus grande pour les rendements et les avantages fiscaux, face à la disponibilité de l’épargne, et un regain d’intérêt pour l’assurance vie (+7 points). Les comptes sur livret perdent 6 points en tant que produit privilégié.

 

Pour placer leur épargne en vue de la retraite, 66% privilégient les banques pour leur proximité notamment. Les assurances / mutuelles sont privilégiées par 20% des épargnants. 

Les épargnants jugent de façon mitigée leur établissement et pointent un déficit de conseil et de personnalisation. 26% des épargnants retraite seraient prêts à payer pour bénéficier de services de conseils ou d’accompagnement à valeur ajoutée.

Accéder à l’intégralité de l’étude : www.deloitte-france.fr/documents/Barometre_Retraite2014.pdf

*Sondage réalisé quelques jours après les annonces des mesures de la réforme 2013, cette 3ème édition a été administrée par l’institut Harris Interactive auprès de 4 000 personnes.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Mark Rogers, Montanaro AM

3 questions à Mark Rogers, gérant des fonds Montanaro European Midcap Fund et back-up manager du Better World Fund Vous avez rejoint l'équipe de Montanaro il y a près de 5 ans. Quel est l'état d'esprit qui anime les équipes de gestion ? Chez Montanaro, rien n'est blanc ou noir, nous privilégions en permanence la nuance en misant sur l'innovation et la formation. Il s'agit pour nous d'une quête permanente de savoir-faire en matière de gestion. Ensuite, pour l'implémentation, c'est un...