Connexion
/ Inscription
Mon espace

Motivation et bien-être des salariés :  principal défi pour 38% des DRH français

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Toute entreprise doit s’adapter de plus en plus rapidement pour maintenir sa compétitivité. C’est encore plus vrai dans le contexte actuel. Les DRH (Directeurs des Ressources Humaines) jouent un rôle crucial pour mettre en œuvre la gestion du changement : ils se doivent d’accompagner au mieux les évolutions au niveau des collaborateurs pour maintenir motivation et implication. Une enquête réalisée par Robert Half, entreprise de recrutement spécialisé, révèle un top 3 des principaux défis rencontrés par les professionnels de la fonction Ressources Humaines.

  • 38% des DRH déclarent que la motivation et le bien-être des employés constituent leur principal défi.

Maintenir l’implication des collaborateurs n’est pas aisé alors que bien souvent, les attentes en termes de rémunérations (augmentation de salaire ou attribution d’une prime) ne peuvent pas forcément être satisfaites dans l’immédiat. Un rapport de confiance et de respect, une communication claire et transparente sont essentielles. Les DRH doivent également veiller à ce que l’esprit d’équipe soit entretenu et la pression soit remise à sa juste place.

  • Les modifications organisationnelles et la gestion du changement, 2ème défi pour 36%des DRH

Toutes les entreprises traversent des bouleversements. Ces situations conduisent souvent à des pertes de repères et de sens pour certains collaborateurs. Lorsque des modifications organisationnelles sont présentées aux salariés, il est important de transmettre une information de qualité, la plus transparente possible, tout en garantissant le respect et l’équité. Il convient d’instaurer un climat de confiance et être à l’écoute des attentes des salariés.

  • 30% des DRH affirment qu’ils sont largement confrontés à la gestion et à la résolution de conflits

Les conflits existent dans toute organisation. Ils peuvent cependant être nuisibles. Une ambiance de travail dégradée ou hostile entraîne souvent mécontentement et baisse de productivité. Si des mesures efficaces ne sont pas mises en œuvre rapidement, l’entreprise peut être confrontée à une hausse de l'absentéisme, un plus fort taux de roulement du personnel et un stress beaucoup plus important lié au travail, conduisant parfois à l’épuisement professionnel (burn-out).

La DRH a pour mission de gérer efficacement et équitablement les conflits quotidiens. Pour cela, elle doit aussi et surtout apprendre à les anticiper, les détecter et les comprendre en étant à l’écoute des salariés et en s’assurant des meilleures conditions de travail.

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation