Connexion
/ Inscription
Mon espace

Au sommaire du "Bas de Laine d'Esteval"

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

 

L'édito

Par Thierry Bisaga, rédacteur en chef

 


D
E LAVANTAGE DÊTRE PETIT DANS LA PLANÈTE FINANCE

Il est des sociétés de gestion qui, à l’instar d’une voiture citadine bien connue, ont tout des grandes. C’est ce que nous prouve à nouveau la sélection de fonds de bouti-que opérée par Michel Lemosof (page 11). Aux cotés des Moneta AM, Raymond Ja-mes AM International, Amplégest, Talence Gestion qui figurent dans notre sélection, de nombreuses autres firmes peuvent être mentionnées : Dorval (page 12), Diamant Bleu Gestion (page 5), SPGP (page 4), Pastel & Associés, Convictions AM, Seven CM, Financecom, ou encore, outre-Manche, Montanaro qui vient de réorienter quelque peu la gestion de son fonds Income (voir page 7).

Les performances sur un an des fonds de notre sélection sont comprises entre 12,7 %et 39,9 %. Elles méritent qu’on s’y attarde et qu’on salue l’excellent travail des gé-rants qui investissent dans l’économie mondiale et jouent ainsi pleinement leur rôle.

Un mot également sur les petites valeurs de la cote qui ont retrouvé la confiance des investisseurs – je vous invite à cet égard à découvrir dans Fréquences Boursières, no-tre mensuel consacré aux investissements de court et moyen terme, notre sélection de titres qui bat tous les records – avec des plus values allant jusqu’à 70%.

Les petites valeurs devraient bénéficier de la mise en place du PEA-PME avec une col-lecte à venir estimée à 2 milliards d’euros. « C'est un marché qui monte en puissance et le lancement du PEA-PME va le faire décoller. La France est en retard par rapport aux USA et à l'Allemagne où cette alternative au financement bancaire classique est très active. Ce pan de notre économie, délaissé par les investisseurs au profit de va-leurs du CAC 40 ou du SBF 120, déclenche l'engouement des particuliers.

En France, cela contribuera au développement de ce marché qui, à ce jour, comporte environ 450 valeurs. Ce sera une source de dynamisme, d'une plus grande visibilité et d'une augmentation de sa liquidité », analyse Cyril Vial, gérant petites valeurs chez HSBC qui rappelle qu’il s’agit d’un univers peu suivi des analystes, seuls quelques uns en ont en effet fait leur spécialisation : « En général, c'est un marché dont les perfor-mances sont décorrélées des grands indices car les représentations sectorielles ne sont pas les mêmes, il n'y a, par exemple, ni banque, ni société minière. Les besoins de liqui-dités peuvent provoquer des décrochages importants indépendants de la valeur intrin-sèque de l'entreprise ou à l'inverse une valeur peut connaître un plus grand écart car le moindre événement lié à l'entreprise a une incidence sur la cotation ».

Nous le pressentions… Peut-être est-il revenu, le temps, non pas du muguet, mais de la bourse authentique. Celle qui permet aux investisseurs de partir à la recherche des entreprises performantes et des dirigeants charismatiques qui permettent un enri-chissement commun des entrepreneurs, des salariés et des investisseurs responsa-bles. Quoi qu’on en dise, la crise aura permis que certains acteurs de l’économie se remettent en cause et appréhendent différemment leur métier. Ce n’est pas le cas de tous, c’est certain. Mais les législateurs prennent le relais et une vague responsable semble emporter la planète finance aujourd’hui. Fort heureusement pour la stabilité de l’économie mondiale, ce ne fut pas un tsunami. Juste une petite vague…

Bonne lecture !

Thierry Bisaga 

Le sommaire

 

4 > 5

Gestion

  • Les entretiens de la gestion : Cédric Chaboud, président de la SPGP
  • Un processus de gestion robuste  à l’image du Diamant Bleu

6 > 9

Tendances

  • Les dividendes mondiaux  atteignent un niveau record
  • Les actions tirent leur épingle du jeu sur le très long terme

10 > 11

Notre sélection de fonds

  • Fonds de boutiques, des performances « canon »

 

12

A suivre

  • Dorval Finance, la gamme Manageurs s’étoffe

13

Point de vue

  • L’exemple de l’économie allemande

14

Actualités

  • Un annuaire électronique pour mettre fin  au scandale
    de la déshérence  des avoirs financiers

 Je m'abonne au Bas de Laine d'Esteval

120 euros TTC par an

Depuis 10 ans, le Bas de laine présente les grands thèmes d'investissement, ainsi que les produits financiers visant à valoriser un patrimoine à moyen ou long terme.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...