Connexion
/ Inscription
Mon espace

La France recule sur la parité dans les postes de haut-niveau

ABONNÉS

A l’occasion de la Journée internationale de la Femme, Grant Thornton, groupe leader d’Audit et de Conseil en France et dans le monde, a publié son étude annuelle « International Business Report 2014 » sur la proportion de femmes au sein des équipes de direction (panel de 6700 dirigeants de tous secteurs à l’échelle internationale, interrogés entre Novembre 2013 et Février 2014).

Peu de changements par rapport à 2013

Malgré de récents débats et mesures concernant la parité au travail, la proportion de femmes occupant des postes de haut niveau à travers le monde demeure à 24 %, soit au même niveau qu’en 2013, 2009 et 2007, et seulement de 5 % de plus que les 19 % enregistrés il y a dix ans, en 2004.

Rares changements également au niveau régional au cours de cette dernière décennie : l’Europe de l’Est (37 %), l’Asie du Sud-Est (35 %) et les pays de l’ASEAN culminent en tête des continents employant le plus de femmes à des postes de direction. A contrario, les pays d’Europe du Nord (24 %), d’Amérique du Nord (22 %) et les pays du G7 (21 %) sont les mauvais élèves de la parité.

Pays au sein desquels les femmes sont les plus représentées dans les postes de direction : la Russie (43 %), l’Indonésie (41 %) et la Lettonie (41 %).

Pays au sein desquels les femmes sont les moins représentées dans les postes de direction : le Japon (9 %), les Pays-Bas (10 %) et la Suisse (13 %).

En France, cette proportion est à la baisse, culminant à 24 % en 2014 contre 26 % en 2013.

Il apparaît clairement que les récentes améliorations en matière d’accès à l’éducation pour les femmes, et plus spécifiquement au sein des marchés émergents, ne s’est pas traduite par une hausse du nombre de femmes atteignant le haut de l’échelle des entreprises. Malgré cela, ce sont dans ces mêmes marchés que les femmes sont les plus susceptibles d’accéder à des postes à responsabilités : malheureusement cette tendance n’a pas suivie dans le reste du monde. Remplacer les vœux pieux par des mesures efficaces et unilatérales faciliterait considérablement le chemin des salles de classe aux salles de réunion.

Instauration de quotas et de mesures

L'étude de Grant Thornton souligne également que le nombre de dirigeants enclins à l’instauration de quotas visant à augmenter le nombre de femmes au sein des Conseils d’Administration des sociétés cotées est en hausse : à l’échelle mondiale, près d’un dirigeant sur deux (45 %) y est favorable, contre 37 % en 2013.

Fait intéressant, ce soutien aux quotas a fortement augmenté dans les pays de l’UE (41 % en 2014 contre 33 % en 2013), mais également dans les BRIC (72 % en 2014 contre 41 % l’année précédente).

Cette tendance demeure élevée aussi en Amérique latine (68 %) et en Asie-Pacifique (57 %). Parallèlement, seuls 53 % des dirigeants du G7 sont favorables à cette initiative.

Enfin, la France se situe dans cette tendance, 50 % des dirigeants français étant enclins à l’instauration des dits quotas.

Les mesures à adopter par les entreprises afin de briser le plafond de verre

  • Favoriser le leadership féminin : le nombre d’entreprises prévoyant un plan d’actions en faveur de la promotion des talents féminins au cours des 12 prochains mois à l’échelle mondiale est de 24 %. Seules 4 % des entreprises françaises se situent dans cette démarche.

  • Alléger les charges de garde d'enfants : 18 % des entreprises au niveau mondial fournissent des vouchers pour la garde d’enfants (17 % en France), 16 % offrent une augmentation de salaires (13 % en France), 6 % ont installé une garderie sur le lieu de travail (7 % en France).

  • Embaucher davantage de femmes diplômées : en moyenne, seul 21 % des embauches au sein des entreprises du mid-market sont des femmes.

Proportion de femmes par Fonction

Au niveau global :

  • Directeur des Ressources Humaines (25 %)

  • Directeur des Affaires Financières (23 %)

  • Président - Directeur Général (12 %)

En France :

  • Directeur des Ressources Humaines (35 %)

  • Directeur des Affaires Financières (25 %)

  • Président – Directeur Général (8 %)

Pour en savoir plus : http://www.grant-thornton.fr

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...