Connexion
/ Inscription
Mon espace

Si la plupart des sociétés de gestion d’actifs saluent les avantages de l’IBOR pour le front-office,…

BE - Culture & Société
ABONNÉS

… elles n’ont pas pour autant de projet dans ce domaine à court terme, tel est lerésultat de l’enquête réalisée par SimCorp, spécialiste mondial de logiciels et services de gestion d’investissements pour le secteur financier, au cours d’un récent séminaire en ligne mené aux Etats-Unis et intitulé « Investments decisions based on incomplete data ? Where is your IBOR ? »

Principaux résultats de cette enquête à laquelle ont notamment participé 136 responsables buy-side issus de 79 sociétés de gestion d’actifs :

- L’IBOR est de plus en plus pertinent pour le front-office puisque 60% des répondants indiquent que ce sont principalement les gestionnaires de portefeuille et les traders qui en récoltent les avantages.

- Pour 94%, il est important que les dirigeants de l’entreprise mesurent tout l’intérêt de l’IBOR pour obtenir une vue intraday des opérations de trading et de gestion de portefeuille.

- 95% reconnaissent l’importance d’avoir accès à la demande aux calculs de portefeuille pour l’ensemble des classes d’actifs mais pour autant, ils ne sont que 46% à déclarer être en mesure de produire un aperçu instantané des positions intraday.

- Pour 63%, le front, le middle et le back-office ne partagent pas un même ensemble de données de position en temps réel.

- 58% indiquent qu’ils n’ont pas de projet d’IBOR en 2014.

« La mise en place d’un IBOR est un projet d’entreprise devant fédérer tous les acteurs concernés au sein des sociétés. Une étude récente montre qu’en se dotant de fonctionnalités de gestion d’actifs améliorées, les établissements financiers obtiennent des gains de productivité et de rentabilité qui génèrent entre 51 et 242 points de base de l’alpha retenu. C’est bien là la  preuve que l’IBOR n’est pas juste la dernière tendance à la mode de cette industrie", commente David Kubersky, directeur général de SimCorp pour l’Amérique du Nord.

www.simcorp.com/product

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...