Connexion
/ Inscription
Mon espace

Surprise, la confiance des consommateurs européens, en légère baisse au dernier trimestre 2013

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les ventes des produits de grande consommation n’augmentent en Europe que de +1,7% au 4ème trimestre, après une hausse de +3,0% au trimestre précédent, d’après les derniers chiffres du Nielsen Growth Reporter.

La hausse du chiffre d'affaires de +1,7% a été tirée par un effet prix de +2,3% - son plus bas niveau depuis le 1er trimestre 2011 - qui a compensé une baisse de 0,6% des ventes en volume. Deux trimestres seulement sur les cinq dernières années ont vu la hausse du chiffre d'affaires s'élever à moins de 1,7%.

La Turquie enregistre la plus forte hausse des ventes valeur (+7,9%) au 4ème trimestre parmi les 21 pays européens étudiés, suivie par le Portugal (+4,7%) et la Norvège (+3,3%). Parmi les 5 pays majeurs d'Europe de l’Ouest, c’est l'Espagne (+1,7%) qui a connu la hausse la plus importante. La France progresse de +0.6% en valeur malgré un repli des volumes de -0.2% (expliqué en partie par des transferts vers le circuit "drive").

Six des 21 pays étudiés enregistrent même un recul des ventes valeur, contre seulement 4 au trimestre précédent. Citons ainsi la Pologne et la Grèce (toutes les deux à -1,2%) qui ont connu les plus fortes baisses suivies par la République Tchèque, le Danemark et l'Irlande (tous à -0,7%). Selon Jean-Jacques Vandenheede, Directeur des Insights Distribution pour Nielsen en Europe : « La confiance des consommateurs européens, en légère baisse au dernier trimestre 2013, a été une surprise, tout comme le repli des volumes, avec une inflation atteignant son plus bas niveau depuis près de deux ans ». « A l'heure où près d'un tiers des Européens se tournent vers des marques moins chères pour économiser, nous allons assister à un regain d'opérations promotionnelles des acteurs de la distribution et de l'industrie agro-alimentaire. Avec la combinaison de ces facteurs et la baisse des taux d'inflation, nous nous attendons à une amélioration des volumes au deuxième trimestre 2014, stimulés par un calendrier favorable et l'optimisme général autour de la Coupe du Monde de football ».

L'effet de la hausse des prix

L’inflation des prix en Europe est moins forte au 4ème trimestre avec +2.3% (après +2.8% au 3ème trimestre). Sept des 21 pays étudiés enregistrent une inflation au-dessus de +3% au 4ème trimestre ;  seules la Grèce et la Suisse ont connu une baisse des prix vs. l’an passé.

Volumes

Les volumes de produits de grande consommation ont diminué de -0,6% au 4ème trimestre 2013, contre une hausse de 0,2% au cours du trimestre précédent. Sur les 21 pays évalués, moins de la moitié (8) ont connu une augmentation des volumes, contre 12 pays lors du trimestre précédent.

Pour en savoir plus : nielsen.com

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...