Connexion
/ Inscription
Mon espace

Londres reste le marché de bureaux le plus cher du monde

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Etude annuelle de Cushman & Wakefield, conseil international en immobilier

Le quartier de West End à Londres reste le marché de bureaux le plus cher du monde devant le quartier central des affaires de Hong Kong. « Accentuant la concurrence entre entreprises pour s’implanter dans les sites les plus prisés de la capitale britannique, cette rareté explique la hausse de 5% des loyers dans le West End en 2013 » précise Ludovic Delaisse, Directeur du département Bureaux de Cushman & Wakefield France. Cette augmentation lui a permis de creuser l’écart avec les valeurs des meilleures offres de bureaux du quartier central des affaires de Hong Kong restées stables.

Sur l’ensemble de la planète, les loyers de bureaux ont augmenté en moyenne de 3% sur un an, un rythme similaire à 2011 et 2012. La progression des valeurs reste mesurée, expliquant le nombre limité de changements dans le classement des marchés de bureaux les plus chers du monde.


Top 10 des marchés de bureaux les plus chers du monde 

Rang 2013

Rang 2014

 

Pays

 

      Ville

1

1

Royaume-Uni

Londres

 

2

2

Hong Kong

Hong Kong

 

6

3

Russie

Moscou

 

7

4

Chine

Pékin

 

5

5

Japon

Tokyo

 

8

6

USA

New York

 

3

7

Brésil

Rio de Janeiro

 

4

8

Inde

New Delhi

 

10

9

France

Paris

 

9

10

 Australie

 Sydney

 

                   


Dans la zone EMEA, les loyers ont augmenté de 3%, une progression modeste mais qui est toutefois la plus importante enregistrée sur un an depuis le début de la crise de 2008. Cette hausse tient aux évolutions de certains marchés du Golfe (Qatar, Dubaï) et d’Afrique (+30% en Afrique du Sud).

À Paris, 3ème du top 10, légère baisse reflétant principalement le nombre très limité de transactions portant sur des actifs haut-de-gamme. « L’offre de qualité demeure relativement rare dans les beaux quartiers de la capitale, incitant les utilisateurs de secteurs à forte valeur ajoutée, comme le luxe, le conseil et les avocats à payer un prix élevé pour y saisir les biens les plus prestigieux et les mieux situés. C’est pourquoi la livraison prochaine de biens emblématiques dans le quartier habituellement très peu offreur de l’Etoile aura valeur de test, et pourrait permettre de renouer avec des niveaux de loyer plus élevés » explique Ludovic Delaisse..

La zone Asie-Pacifique est la plus représentée dans le top 10, avec Hong Kong, où les loyers sont restés stables en 2013 n’affichant qu’une modeste progression de 2%. Les loyers ont également diminué à Pékin, où l’activité est tirée par la forte croissance et la tertiarisation de l’économie chinoise. En revanche, d’autres marchés ont enregistré de fortes progressions, comme Djakarta, Bangkok ou Singapour. 

Amérique du Sud : croissance des loyers bien plus modérée à + 1%, résultat des performances en demi-teinte des marchés brésilien et argentin. L’année 2014 ne devrait pas changer la donne compte-tenu de perspectives économiques mitigées.

Aux États-Unis, l’activité locative a d’ores et déjà bénéficié de l’amélioration de la conjoncture économique et de la confiance retrouvée des milieux d’affaires. 2014 sera une année de consolidation de la reprise économique aux États-Unis, ce qui pourrait contribuer à une nouvelle augmentation des loyers de bureaux dans les prochains mois et soutenir la croissance des valeurs dans l’ensemble du continent américain.

Plus d’informations : www.cushmanwakefield.fr



 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...