Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les pays Européens les mieux préparés au vieillissement de la population

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Toutefois, la sécurité financière des retraités est de plus en plus menacée, à la fois dans les pays développés et en développement, conclusion qui ressort du rapport sur l’indice* mondial des retraites (Global retirement index), publié par Natixis Global AM.

Alors que l’environnement financier des retraités se fragilise dans de nombreux pays développés, dans les pays émergents le développement des systèmes de retraite ne s’est pas fait au même rythme que la croissance économique, et l’inégalité des salaires reste un frein majeur à une harmonisation des revenus au moment de la retraite. Au niveau mondial, la population vieillit, et ces retraités sont amenés à consommer une part de plus en plus importante des ressources publiques.

Classée 15e, la France rencontre les mêmes problématiques de tous les pays à la population vieillissante : inflation, accroissement de la pression fiscale, et non financement de la dépendance due au grand âge, mais elle reste sur le podium du sous-indice* « Santé », elle arrive 2e ex aequo avec l’Allemagne, avec une mention spéciale pour le niveau d’espérance de vie et de la qualité du système de sécurité sociale.

Implications pour les particuliers : responsabilité accrue et nécessité de repenser la préparation financière de la retraite.Deux récentes études de Natixis Global AM menées auprès des investisseurs particuliers et des conseillers financiers au niveau mondial, démontrent que 58% des particuliers n’ont pas mis en place de plan spécifique de financement pour leur retraite, et la majorité des conseillers observent que leurs clients ont tendance à sous-estimer le montant des revenus dont ils auront besoin.

 

Tendances mondiales

C’est en Europe que les populations bénéficieront de la meilleure sécurité financière au moment de prendre leur retraite : en effet, parmi les 150 pays analysés,12 des 15 premiers pays du classement sont européens. La Suisse, la Norvège, et l’Autriche occupent les 3 premières places avec un score global supérieur à 80%, les autrespays Européens affichant pour la plupart des scores supérieurs à 75%. Sans surprise, lenoyau dur de l’Europe affiche de meilleurs résultats que les pays dits périphériques, où laréduction des programmes sociaux a été plus draconienne.

Les Etats Unis talonnent le Royaume Uni, et restent stables. Pour la seconde année consécutive, les Etats-Unis arrivent 19e sur 150 pays, et cette stabilité est probablement due au redressement progressif de l’économie, malgré les incertitudes au niveau politique et la période de shutdown. Le Royaume Uni quant à lui arrive à la 18e place, avec un système de santé assez bien noté, mais un système de financement des retraites qui le tire vers le bas.

Les plus belles progressions concernent la Nouvelle Zélande, l’Islande et la Corée, qui enregistrent parmi les plus fortes hausses et se classent désormais dans le top 20. En Islande, par exemple, le redressement des finances publiques combiné à une faible inflation, des taux d’intérêt bas et le 1er rang du classement mondial pour l’égalité des revenus, ont contribué à améliorer la note générale du pays.


Mais même dans les pays les mieux notés, les tendances démographiques exerceront de la pression ;
les futurs retraités doivent prendre en compte ces changements.  « Les investisseurs vont devoir gagner en autonomie », commente Hervé Guinamant, Président et CEO International Distribution de Natixis Global AM. « Et l’industrie de l’asset management doit s’adapter en fournissant les outils nécessaires à la construction de portefeuilles centrés sur la maitrise du risque, qui minimisent la volatilité et aident les investisseurs à atteindre leurs objectifs d’épargne de long terme ».

*L’indice, composé de 20 données groupées autour de 4 sous indices** thématiques obtenus par la sélection et l’agrégation de données brutes pour l’année 2013, émane de sources indépendantes telles que la Banque Mondiale, l’OMS, ou l’OCDE.

Consulter l’étude : ngam.natixis.com/docs/229/228/FINAL_Global_Retirement_Index_2014_140220,0.pdf

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Tribune] Redonner du sens à l’épargne pour soutenir notre économie

Par Gilles Guez, Directeur général de BFT Investment Managers Pour inciter les épargnants à financer davantage nos entreprises, sociétés de gestion et distributeurs doivent miser sur des offres de placements lisibles, en lien avec l'économie réelle et généraliser l'investissement socialement responsable. Avec 5 000 Mds€ d'encours, l'épargne financière des Français a franchi un cap historique en 2017. Au cours des prochaines années, cette épargne devrait continuer à croître sous l'impulsion des...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...