Connexion
/ Inscription
Mon espace

AVIS D'EXPERT : Un spécialiste du droit à l'EDHEC revient sur la condamnation de Samsung dans le procès qui l'opposait au géant Apple .

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Pour Christophe Roquilly: « La décision rendue en faveur d'Apple vendredi dernier par un jury du tribunal de San José, illustre parfaitement comment Apple a su structurer ses actions au soutien de sa stratégie marketing.   ».

Christophe Roquilly est professeur à l’EDHEC, Directeur du pôle LegalEdhec et co-directeur du MSc Legal & Tax Management EDHEC Business School. http://www.performancejuridique.com

« A qui profite le crime… La décision rendue en faveur d'Apple vendredi dernier par un jury du tribunal de San José, en Californie, et qui condamne Samsung à verser plus d'un milliard de dollars, illustre parfaitement comment Apple a su structurer ses actions au soutien de sa stratégie marketing. D'abord en déposant de nombreux brevets afin de soutenir un discours résumable en quelques mots "Regardez combien nous sommes innovants !". Ensuite en défendant ces brevets en justice, face aux concurrents, en continuant dans la même logique de discours : "Nous sommes tellement innovants que nos concurrent nous copient et nous pillent ! ". Etant donné les réactions des médias, des marchés financiers, mais aussi du grand public, la stratégie est manifestement efficace. Pour autant, l'histoire n'est pas terminée. Samsung va enclencher une procédure d'appel, et contester la réalité de la contrefaçon de brevets. Son principal moyen de défense sera certainement de remettre en cause la validité même des brevets détenus par Apple. Il s'agit d'une défense classique dans ce domaine, et tout particulièrement aux Etats-Unis où l'Office des brevets est totalement noyé par les demandes de brevets. La qualité de l'examen de ces demandes est parfois remise en cause... Ne perdons pas de vue qu'il existe toute une économie de la "protection de l'innovation", qui ne profite pas uniquement à Apple mais aussi aux divers experts et particulièrement les avocats spécialisés. Et cette économie se nourrit avec bonheur des contentieux... »

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...