Connexion
/ Inscription
Mon espace

Trop de travail : 46% des DRH français inquiets

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Les résultats de l’enquête réalisée par Robert Half, professionnel du recrutement spécialisé, sont surprenants : 

Déficit de personnel et surcharge de travail
- Un manque de salariés en CDI, pour 27% des DRH, couplé à celui d’intérimaires, pour 19%, explique ce déficit de productivité.
- Une charge de travail excessive des salariés est la troisième raison avancée, pour 27,5%.
- Une communication et/ou un management insuffisants ou déficients viennent ensuite pour 13,5% des DRH.

Une perte de 1 à 20% de productivité quotidienne pour plus de 70% des DRH
L’impact sur la productivité est majoritairement évalué entre 1 et 10% de missions journalières non effectuées par un salarié selon 38% des DRH, et entre 11 et 20% pour 32,5% d’entre eux ; ce qui démontre les conséquences significatives pour l’entreprise, notamment dans un contexte de concurrence aiguë et de tension économique.

Pour Noëmie Cicurel, Director chez Robert Half France : « La situation économique contraint bon nombre d’entreprises à fonctionner avec des effectifs réduits. Comme le soulignent les DRH, il y a une conséquence à terme sur la productivité. C’est un signal important, car il peut annoncer de la démotivation voire des risques de burn-out. C’est pourquoi le recours à des intérimaires, même sur une courte période, peut avoir un effet immédiat sur la productivité et sur le moral des équipes. »

www.roberthalf.fr/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation